Le passageur tome 1, le coq et l'enfant - Andoryss

Le passageur tome 1, le coq et l’enfant – Andoryss – #PLIB2019

Le passageur tome 1, le coq et l'enfant - Andoryss

Le coq et l’enfant est le premier tome de la saga Le Passageur de Andoryss, publié le 16 mai 2018 aux éditions Lynks.

Résumé :

Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère.
Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes.
Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie !
C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage…
Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

Avis :

Après avoir découvert les éditions Lynks avec Dust Bowl, de Fabien Fernandez, j’avais très envie de plonger plus avant dans leur catalogue. L’occasion s’est présentée avec la sortie du premier tome de Le Passageur. Le thème me parlait… souvent mis en scène, j’étais curieuse de voir quel traitement Andoryss allait lui réserver.

Et la couverture… cette couverture m’intriguait au plus haut point. Cette jeune fille tout en blanc, dans un cimetière, qui cache son visage et qui a l’air si triste… Rien que cette image me racontait tellement…

L’intrigue de ce premier tome m’a permis de découvrir une époque de l’histoire de France que je ne connaissais quasiment pas, la Commune de Paris. Et la plume d’Andoryss m’a donné envie d’en savoir plus sur cette période pour le moins violente qu’à été cette tentative d’indépendance et d’autogestion de Paris…

Barricade18March1871

Mêler cette période du XIXème siècle à la vie d’un jeune du XXIème siècle n’a pas dû être une mince affaire. Le faire par le biais des croyances des gens du voyages est intelligent, car tout ce qui entoure cette communauté est mystérieux, voire mystique, et même si l’autrice a fait de nombreuses recherches, le lecteur est souvent prêt à croire beaucoup en ce qui concerne « les roms », comme il est à la mode de le dire… Le lien est fait avec la situation actuelle, par les brimades que subit Matéo, et quand je dis brimades, je devrais plutôt dire violence, ou encore harcèlement. Si seulement cela ne venait que des autres jeunes…

On se sent très proche de Matéo, qui nous raconte son histoire comme il la vit. Ses douleurs, ses détresses, ses cauchemars, et ses quelques joies aussi. Il faut dire que la vie ne l’a pas épargné. Il a perdu sa mère et une de ses sœurs, a passé un an à l’hôpital, et vit avec son frère aîné et sa jeune sœur, leur père étant quasi-absent du décor. Le « quasi » a son importance, car le moins qu’on puisse dire c’est que sa présence n’est pas forcément une bonne chose… La famille de Matéo est issue des « gens du voyage », des Sintis plus précisément. Ils se sont sédentarisés, et ne sont donc pas particulièrement bienvenus sur les camps. En gros, Matéo n’est à sa place nulle part. Il a besoin d’un sens à sa vie. De se sentir utile. D’où son intérêt pour la découverte de son pouvoir.

La plume d’Andoryss est très agréable, la lecture se déroule sans difficultés. L’autrice y glisse de discrètes références musicales, sociales… Le parallèle qu’elle établit entre les communards et les salariés qui prennent le RER chaque matin, ou les gens du voyage qui sont rejetés, est intéressant, mais aussi osé, car il n’est pas évident de relier le passé au présent, surtout quand ce passé est révolutionnaire… J’ai aimé ces parallèles, ces liens tissés par Matéo entre sa vie quotidienne et celle des âmes qu’il aide à passer.

Ce premier tome est une histoire complète à lui seul. Il ne nécessite pas de tome deux pour être compréhensible, mais une suite serait la bienvenue pour découvrir encore mieux l’Histoire de la famille de Matéo, ainsi que d’autres périodes de la « grande » Histoire, pourquoi pas.

J’ai passé un très bon moment de lecture, addictif, prenant. Je suis ravie de cette jolie découverte.

Je vous glisse une dernière photo, de la plaque commémorative à la mémoire des Communards au cimetière du Père Lachaise… lieu d’une scène marquante du roman. Si vous voulez savoir pourquoi, il ne vous reste qu’à le lire !!!

Plaque commémorative Commune Père Lachaise

©Rama – travail personnel

J’ai reçu ce livre de la part des éditions Lynks, via la plateforme SimPlement. Merci à eux pour la confiance renouvelée.

#PLIB2019

#ISBN:9791097434151

12 réflexions sur “Le passageur tome 1, le coq et l’enfant – Andoryss – #PLIB2019

  1. Babitty Lapina dit :

    L’époque de la Commune n’est pas souvent très en littérature :O Cela fait pas mal de temps que je voyais passer la couverture et je ne m’attendais absolument pas à ça ! Ce roman a l’air drôlement sympathique, merci pour la découverte 😀

    Aimé par 1 personne

    • Sophie dit :

      Au vu de la couverture, je ne m’attendais pas non plus à découvrir la Commune… mais elle est très bien choisie, si tu lis le roman tu comprendras pourquoi 😉
      Le hasard fait que je suis en train de lire un livre, complètement différent et adulte pour le coup, qui se déroule pendant une tentative de Commune de Montréal… Il s’agit de Toxoplasma de Sabrina Calvo, Grand Prix de l’Imaginaire francophone 2018. Un univers intéressant et déroutant…

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.