La nuit des cannibales - Gabriel Katz

La nuit des Cannibales – Gabriel Katz – #plib2018

La nuit des cannibales - Gabriel Katz

La nuit des Cannibales est un roman fantastique de Gabriel Katz, paru en mars 2017 aux éditions Pygmalion. Il fait partie de la présélection du PLIB2018.

Résumé :

« Le réveil, déjà… Il est sept heures. Bizarre, j’aurais juré l’avoir réglé sur huit. Sous ma main, la table de nuit est plus basse que d’habitude. La radio gueule un truc qui ressemble à Madonna, ou Lady Gaga bref, ce n’est pas France Info. Je me lève dans le noir et me demande d’où vient cette infâme odeur de pieds. Je n’ai jamais senti des pieds de ma vie, et même si j’ai assez bu pour me réveiller dans un lit qui n’est pas le mien, ça n’a jamais fait puer personne. L’interrupteur, enfin, me tombe sous les doigts. J’allume.
Je regarde mon bras… qui n’est pas mon bras. Mon nez me paraît pointu, mes pommettes aussi. Putain, je ne suis pas moi. »
Lorsque Maxime de Retz, homme d’affaires de 43 ans, se réveille dans le corps d’un ado, la situation est pour le moins embarrassante. Mais, quand on essaie de l’assassiner, là, tout part carrément en vrille.

Avis :

Le thème de l’homme (ou la femme) qui se réveille dans un corps d’ado est un peu vu et revu. Du coup, j’étais inquiète d’aborder la lecture de ce livre. Mais en même temps, c’est Gabriel Katz. Résultat, à peine dans mes mains, aussitôt entamé. Pour mon plus grand plaisir.

En effet, quel plaisir de retrouver la plume pleine d’humour et de sarcasmes de Gabriel Katz. Je ne le connaissais qu’à travers sa trilogie de fantasy Le puits des mémoires (chroniques du tome 1, du tome 2 et du tome 3 ici).

J’avais très envie de le découvrir dans un registre différent. C’est chose faite avec un univers fantastique, ancré dans la vie réelle. S’en est d’autant plus drôle, je trouve. Car l’auteur joue sur des personnages assez caricaturaux, souvent étouffés par leur quotidien, avant que tout ne bascule durant La Nuit des Cannibales.

On aurait pu craindre que trop de caricature tue la caricature.Mais tout est tellement poussé à l’extrême qu’on en rit. Maxime, le beau gosse à qui tout réussi, se retrouve coincé dans le corps d’Aubert, un ado aux pieds qui puent, qui fuit la salle de bains, mais a les hormones en ébullition, et qui en plus a un prénom pourri.  Sans compter que ce n’est pas évident de mener une enquête sur ce qui s’est passé quand on a quinze ans, qu’on n’a pas le permis, un vieux téléphone tout pourri, pas un rond et que l’on doit aller au lycée.

Toutes les conditions sont réunies pour passer un bon moment. Du fantastique, de l’humour, une enquête. L’intrigue avance très vite. J’ai dû faire une croix sur plusieurs heures de sommeil à coup de « allez, encore un dernier chapitre », suivi d’un « non, je ne peu pas m’arrêter là quand même », et on reprend la phrase précédente^^ J’aurais dû me méfier, Le puits des mémoires m’avait déjà fait cet effet là. J’ai manqué de jugement en commençant ma lecture en fin d’après-midi.

J’ai adoré cette alternance d’enquête haletante, de scènes d’action impressionnantes, et  de moments d’un ridicule incommensurable. ET cette fin ! On en parle de cette fin ?!? Il faut dire que M. Katz a l’air d’un spécialiste des twists finaux. Mais là, quand même, excusez ma vulgarité, mais WTF ?

Quelle lecture ! Un petit joyau ! Un pur moment de bonheur ! ET un peu de légèreté au coeur de outes ces lectures SFFF parfois plus lourdes. Comme quoi, le fantastique humoristique, ça marche !!!

Ce roman fait partie de la liste de présélection du PLIB2018. Fera-t-il partie de la liste des 7 finalistes ? De la mienne, c’est fort probable en tout cas.

#PLIB2018 #ISBN:9782756421193

Publicités

4 réflexions sur “La nuit des Cannibales – Gabriel Katz – #plib2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.