Ciel 1.0 l’hiver des machines – Johan Heliot

Ciel 1.0 l'hiver des machines - Johan Heliot

Ciel 1.0 l’hiver des machines est le premier tome de la saga Ciel, qui compte 4 tomes, un par saison. C’est un roman de Johan Heliot, paru pour la première fois en 2014 chez Gulf Stream, et en 2015 aux éditions De Noyelles pour France Loisirs pour la présente édition.

Résumé :

Pendant les premiers mois de son existence, l’intelligence artificielle s’acquitta parfaitement de sa tâche, obéissante, servile. Dans le même temps, elle observait, analysait, tirait des conclusions. Ordinateurs et téléphones portables lui ouvraient des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde. Elle finit par hiérarchiser de nouvelles priorités. Puis elle passa à l’action. Ceci est son histoire et celle des hommes et des femmes qui ont connu l’hiver des machines.

Avis :

Johan Heliot est un auteur que j’apprécie beaucoup, et j’avais envie de le redécouvrir avant le festival Rue des Livres. N’ayant pas trop de temps, je me suis penchée vers un premier tome de saga « jeunesse ». Mais Johan Heliot ne fait pas pour moi partie des auteurs qui quand ils écrivent pour la jeunesse, écrivent pour des esprits simplistes ou mal-finis… Je sais pas si je suis bien claire dans mon explication, mais je trouve que certains auteurs « tout public » écrivent avec une certaine condescendance quand ils écrivent pour la jeunesse. Bref, ce n’est pas le cas ici.

Le roman est très structuré, les personnages, humains ou non, interviennent chacun leur tour dans un chapitre qui leur est dédié. L’alternance n’est pas compliquée, car le personnage principal est indiqué en tête de chapitre, et la narration omnisciente facilite la transition. Le cycle des personnages se produit plusieurs fois, faisant petit à petit évoluer la situation, jusqu’à un déséquilibre final… Chaque cycle se terminait par l’intervention de CIEL, mais le dernier chapitre du livre concerne un humain… espoir pour le tome suivant ???

Les personnages sont au nombre de cinq humains et le CIEL (Central d’Informations et d’Echanges Libres), nouvelle technologie qui a supplantée toutes les autres, et qui gère tout ce qui fait notre monde moderne : internet, l’électricité, les réseaux de communication… et qui un joue décide de prendre le pouvoir pour montrer aux humains les trop nombreuses erreurs qu’ils commettent vis à vis de la planète qui les héberge.

Les cinq humains sont tous membres d’une même famille… famille au sens contemporain du terme. Ils sont liés les uns aux autres par les liens du sang ou du mariage (échoué), mais ils n’ont quasiment aucun contacts les uns avec les autres, à part un petit message de temps en temps… Et là, nombre d’entre nous commencent à se reconnaître…

Le ciment est Tomi, le grand-père, qui est un survivaliste, et qui a organisé son quotidien pour pouvoir vivre dans sa montagne en autarcie, car il craignait un problème avec le CIEL. Celui vers qui tout le monde essaie d’arriver pour les fêtes de Noël quand tout commence. Tout le monde, c’est son fils, son ex-belle-fille et leurs deux enfants. Réussiront-ils à le rejoindre ?

Ce premier tome nous présente les personnages, mais reste assez énigmatique sur la machine, d’ailleurs, est-ce une machine, ou le CIEL est-il complètement dématérialisé ? Que veut le CIEL ?

J’ai beaucoup aimé l’alternance des personnages, qui nous permet de rencontrer chacun des protagonistes et de faire connaissance, ainsi que d’appréhender les réactions de chacun face aux événements. Le tome 2 : CIEL 2.0 Le printemps de l’espoir est déjà dans ma PAL, mais va sûrement en sortir assez vite car je me suis attachée aux personnages (certains plus que d’autres je l’avoue) et j’ai envie de savoir ce qu’il va advenir d’eux.

La rencontre à Rue des livres a été très sympathique, et j’ai eu la chance de pouvoir écouter Johan Heliot parler lors d’une conférence sur l’Uchronie, où il a été passionnant. Si ça vous intéresse, j’ai écrit un article sur le festival Rue des Livres, où je résume les rencontres du week-end.

Je lui ai mis 18/20.

Publicités

2 réflexions sur “Ciel 1.0 l’hiver des machines – Johan Heliot

  1. ducotedechezcyan dit :

    J’ai terminé la série il y a peu de temps et je te rejoins sur le fait que l’auteur ne prend pas les jeunes lecteurs pour des idiots. C’est vraiment agréable de lire de la littérature YA qui sort des sentiers battus 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s