Outcast tome 1 : Possession – Robert Kirkman et Paul Azaceta

Outcast tome 1 - Robert Kirkman Paul Azaceta

Outcast est la nouvelle série de comics de Robert Kirkman, après le célébrissime The Walking Dead. Ce tome 1, Possession, est sorti pour sa version française chez Delcourt en avril 2015.

Résumé :

Kyles Barnes vit reclus dans sa maison, terrassé par un passé douloureux. Il lutte depuis son enfance contre l’emprise de démons sur sa vie et son entourage. Lorsque le révérend de sa ville natale le sollicite pour l’aider à pratiquer un exorcisme, Kyle commence à faire le lien avec la possession de sa mère. Il est sur le point de dévoiler la véritable nature de ses dons, qui vont s’avérer terrifiants.
(Contient Outcast #1-6)

Avis :

Tout d’abord, le scénario de Robert Kirkman est une fois de plus très inventif, il crée sous nos yeux un monde tout aussi anxiogène que The Walking Dead bien que dépourvu de morts vivants. Et ce scénario est divinement servi par les dessins de Paul Azaceta. J’ai eu du mal à détacher le regard de certaines planches, qui bien que me rendant très mal à l’aise, avait un côté hypnotique. J’aime quand un comic, une BD, un manga, arrivent à m’emporter ailleurs, même dans des endroits où je n’ai à priori pas du tout envie d’aller, et me font plonger dans les planches. Et c’est ici extrêmement bien réussi par le duo auteur / dessinateur. Une fois de plus Kirkman a su très bien s’entourer pour donner corps (et vie) à son histoire.

Kyle, le personnage principal, est très mystérieux. Au début, il est impossible à cerner. On sait qu’il a un passé sombre et beaucoup trop lourd à porter. On sait qu’il vit reclus dans sa maison dans la campagne. On découvre rapidement qu’il fuit les autres, y compris (et surtout ?) sa propre famille. C’est un personnage de prime abord à la fois attachant et repoussant. Attachant, par empathie avec lui quand on le voit souffrir au quotidien de son passé, et de tout ce qu’il cache. Repoussant, car il a des traits assez durs, des réactions violentes, et aussi parce que justement il y a ce passé dont on craint les secrets. Kyle est donc ambivalent, complexe, et je m’y suis personnellement attaché assez vite (ça doit être mon côté bon samaritain !!!).

Les personnages secondaires sont tout aussi soignés, aussi bien dans le dessin que dans la psychologie. Et tout comme dans The Walking Dead, il ne faut pas trop s’y attacher car ils peuvent disparaître à tout moment, de façon parfois brutale et sanglante, et surtout quand on s’y attend le moins.

Le duo qui se met en place entre Kyle et  le révérend Anderson semble prometteur, mais je le dis au conditionnel car je ne suis pas sûre qu’il puisse perdurer pour cause « d’indisponibilité » d’un des personnages…

Le dessin sert, comme je le disais, à merveille l’histoire. Il est sombre, anxiogène, il montre l’horreur de certaines situations, mais pas trop. Juste ce qu’il faut pour être dérangeant, et pour ça je rend hommage à Paul Azaceta, car il n’est sûrement pas évident de mettre en image les idées parfois assez torturées de Robert Kirkman !

Ce premier tome est donc une très belle découverte, et cette série pourrait bien devenir un coup de cœur si elle continue dans cette veine. Je réserve cependant ma réponse, l’histoire globale n’étant pas encore tout à fait posée à la fin de ce tome. Je lirai sûrement le 2ème très rapidement.

Ce livre rentre dans le cadre du challenge Pause Café avec le numéro 28 et dans Si j’étais un livre… je serais un style différent de vos lectures habituelles.

Je lui ai mis un 18/20.

Publicités

3 réflexions sur “Outcast tome 1 : Possession – Robert Kirkman et Paul Azaceta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s