Adamas, maître du jeu (Cosplay tome 1) – Laurent Ladouari

Adamas maïtre du jeu - Laurent Ladouari

Adamas, maître du jeu est le premier tome de la série Volution, paru initialement chez HC éditions sous le titre Cosplay en 2014, et réédité chez Pocket en 2016 pour la présente édition. Il est écrit par Laurent Ladouari.

Résumé :

ADAMAS, milliardaire cynique et haï de tous, rachète une ancienne gloire de l’industrie au bord de la faillite : 1T. Le redoutable prédateur déclare vouloir la détruire. Cela n’a aucun sens.
Le même jour, par un invraisemblable concours de circonstances, KATIE DÛMA parvient à se faire recruter par 1T.
Comme les trois mille autres employés, KATIE est invitée à plonger dans l’univers virtuel du COSPLAY : un jeu de masques où chacun agit et communique sous le couvert de l’anonymat.
Le COSPLAY n’a pas de règles : ce jeu de simulation prône une liberté totale. Protégé par son masque, chacun révèle sa véritable humanité : calomnies, délations et règlements de compte se déchaînent dans une explosion de violence sans précédent.
Le COSPLAY est la bombe envoyée par ADAMAS pour anéantir 1T.
Mais depuis l’intérieur du jeu, KATIE organise la résistance.

Avis :

La galerie de personnages présents dans ce roman est très variée, et représente assez bien toutes les facettes de notre société, même si nous sommes ici dans un roman de science-fiction. L’anticipation ne paraît pour autant pas si éloignée que ça du monde ultra-libéral où nous vivons, le spectre d’une guerre ou d’une révolution n’a jamais été aussi proche et la réalité virtuelle a fait des progrès fantastiques, ce qui rend les choses d’autant plus crédibles.

C’est donc aussi une satyre sociale au cœur de laquelle nous plongeons, ce Cosplay n’étant qu’une manière déguisée de pousser les gens vers la sortie, un plan social qui ne porte pas son nom. Au cours des trois jours de « jeu », sous couvert de leurs masques et costumes, les employés révèlent leur vrai visage, et c’est loin d’être beau à voir pour tout le monde, bien que heureusement de belles personnes émergent, prête à beaucoup pour sauver une entreprise qu’elles aiment.

Jusqu’à la fin du livre, on ne sait pas qui est qui, à part Katie – Athos, et certains des personnages au fur et à mesure qu’ils quittent le jeu. On se retrouve donc aussi dans une enquête passionnante, essayant de deviner qui est qui… Et j’avoue que même si j’en avais trouvé une grande partie, pour deux d’entre eux, ça a été la grande surprise !!!

J’ai adoré les nombreuses références à la culture asiatique, que l’on retrouve saupoudrées tout au long du roman. Pour Adamas, personnage mystérieux par excellence, on est chinois ou japonais, suivant son caractère et sa manière d’agir au quotidien. C’est la seule distinction qu’il veut bien faire. La couleur de la peau, l’origine ethnique ou sociale, lui importent peu. Ce chef d’entreprise si détesté de tous, je me suis prise de tendresse pour lui. Il est à l’écoute des autres, et n’hésite pas à encourager les bonnes volontés, à leur donner leur chance. Il reste un chef d’entreprise, mais n’en est pas moins extrêmement humain, et c’est ce que j’aime chez lui.

Ce roman est le premier de la série Volution, mais il peut se lire indépendamment, sachant que c’est l’aventure du Cosplay chez 1T qui occupe le centre de l’histoire, et que celle-ci se termine dans ce tome. Des questions concernant certains personnages restent en suspend, mais je n’ai pas ressenti le besoin de me précipiter sur le deuxième tome, L’or des Malatesta, qui est dans ma PAL, même si je le lirai très certainement à plus ou moins court terme, pour me replonger dans cet univers que j’ai adoré, parce qu’il va à priori se centrer sur Tancrède, qui est un personnage qui m’intrigue beaucoup, et profiter à nouveau de la plume de Laurent Ladouari, très agréable, qui rend la lecture facile et addictive… J’ai dévoré ses plus de 600 pages en deux jours !!!

Ce livre rentre dans le cadre du challenge Pause Café avec le numéro 37 et dans Si j’étais un livre, je serais un livre de plus de 500 pages.

Je lui ai mis 17/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s