Les soeurs carmines 1 - Ariel Holzl

Les Soeurs Carmines tome 1 : le complot des corbeaux – Ariel Holzl – #PLIB2018

Les soeurs carmines 1 - Ariel Holzl

Le complot des corbeaux est le premier tome de la saga Les Sœurs Carmines de Ariel Holzl. Il est sorti en mars 2017 aux éditions Mnémos, dans leur collection jeunesse Naos. Il fait partie de la présélection du #PLIB2018.

Résumé :

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.
Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Avis :

J’avais envie de tenter le nouveau label de Mnémos, Naos, car le fait qu’une maison d’édition de cette qualité lance une collection jeunesse, je trouvais l’idée géniale. Plusieurs titres m’avaient accroché le regard, mais c’est vrai qu’entendre Lecture en B et Pikiti Bouquine parler des Sœurs Carmines a aiguisé ma curiosité vers ce titre. En plus, il fait partie de la présélection du PLIB. Comme quoi, les astres voulaient que je le lise^^

Première chose, je voudrais pousser un coup de g….. contre la quatrième de couverture. Marre de faire référence à Tim Burton partout. Qu’Ariel Holzl, comme un certain nombre d’entre nous a grandi avec ses œuvres. Je suis ravie de savoir qu’il apprécie tout particulièrement Edgar Allan Poe, Neil Gaiman ou Stephen King. Mais je ne suis pas sûre que toutes ses références soient parlantes pour les plus jeunes. Et ceux qui auraient ces références seraient bien capable de les retrouver tout seuls dans leur lecture ! Par pitié, les éditeurs, laissez-nous nous faire nos propres comparaisons et connexions ! Voilà, c’est sorti ! Passons maintenant à tout ce que j’ai aimé…

La plume d’Ariel Holzl déjà. Très abordable, facile d’accès mais pas simpliste pour autant. C’est un équilibre très agréable dans de la lecture jeunesse (jeunes ados je pense). Il introduit ici un certain nombre de créatures de fantasy, en donnant les infos nécessaires à leur sujet pour la compréhension de l’histoire, mais sans que l’intrigue vire au documentaire.

Le caractère des Sœurs Carmines est aussi un point fort ru roman. Tout particulièrement Merryvère, qui a un fort caractère, mais pas dans le sens tête à claque (laissons cela à Tristabelle), mais dans le sens qu’elle est courageuse, ose faire sa place dans un monde d’hommes, et porte sa famille à bout de bras. Elle se jette sans réfléchir dans la mêlée quand il s’agit de porter secours à une de ses sœurs. Elle a le cœur sur la main, bien qu’elle s’en défende. Le trio des Sœurs Carmines est complété par la tête à claque Tristabelle, et la très étrange petite Dolorine, très attachante, mais qui est souvent livrée à elle-même et ne se rend pas toujours bien compte du danger…

L’intrigue est très rythmée, on a peu de temps, même en tant que lecteur, pour reprendre son souffle, car, grâce à un narrateur omniscient, l’auteur nous promène d’un endroit à l’autre, d’une scène d’action à une autre. De temps en temps, on a le droit de souffler en lisant un extrait du journal intime de Dolorine, souvent plus effrayant qu’autre chose, même si on y retrouve son côté enfantin..

J’ai adoré l’ambiance de Grisaille, cet univers malsain juste comme il faut créé par l’auteur. On en découvre suffisamment dans ce premier tome pour répondre à un certain nombre de questions, et ne pas fermer ce livre trop frustrée par ignorance de la mythologie et l’univers développés.

Comme dans tout roman de fantasy, j’aurais aimé une carte pour mieux me retrouver dans les quartiers, et du fait dans les familles, puisque chaque quartier correspond à une famille.

A priori, chaque tome sera consacré à un enfant Carmine comme héros. J’ai hâte de voir comment sera traité le second tome et qui sera au centre (c’est volontaire que je ne me sois pas renseignée avant^^), mais aussi ce que deviennent les autres.

Les Sœurs Carmines a été une très bonne lecture, que je conseillerais aux jeunes ados, voire légèrement plus tôt pour les lecteur un peu aguerris. La découverte de la collection Naos est une jolie surprise, et il faudra que je m’y penche un peu plus, au-delà de simplement lire la suite de cette série.

Ce roman fait partie des finalistes du #PLIB2018. Sera-t-il le gagnant ?

#PLIB2018

#ISBN:9782354085451

Publicités

4 réflexions sur “Les Soeurs Carmines tome 1 : le complot des corbeaux – Ariel Holzl – #PLIB2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.