Les seigneurs de Bohen - Estelle Faye

Coup de coeur – Les Seigneurs de Bohen – Estelle Faye – #PLIB2018

Les seigneurs de Bohen - Estelle Faye

Les Seigneurs de Bohen est un roman de fantasy de Estelle Faye, sorti le 2 mars 2017 aux éditions Critic. Il fait partie de la présélection du #PLIB2018, ainsi que des finalistes du Prix Imaginales des Bibliothécaires.

Résumé :

Je vais vous raconter comment l’Empire est mort.
L’Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d’étoile, que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d’existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel.
J’évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers… Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l’escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l’enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie… Et de tant d’autres encore, de ceux dont le monde n’attendait rien, mais qui malgré cela y laissèrent leur empreinte.
Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.

Avis :

J’ai rencontré Estelle Faye en mars 2017 au salon Rue des Livres à Rennes pour lui faire dédicacer Thya, le premier tome de La voie des Oracles, que j’avais beaucoup aimé. Elle était sur le stand de la librairie/éditions Critic, pour la sortie de Les Seigneurs de Bohen. On avait échangé quelques mots dessus, mais à l’époque, mon budget ne me permettait pas cet achat (je n’étais venu quasiment qu’avec des livres que je possédais déjà, à faire dédicacer). Mais ce roman me faisait terriblement envie. On va dire que le destin m’a entendu, quand il a été présélectionné pour le PLIB et que la maison d’édition me l’a offert. Il se trouve qu’en plus, il est sélectionné pour le Prix Imaginales des Bibliothécaires (oui, nous sommes des gens de goût^^), et je me suis retrouvée aussi avec un accès numérique. Comme quoi, je devais lire ce livre !!!

Et quelle lecture… Un grand bonheur de retrouver la plume d’Estelle Faye, mais en mieux. Attention, ne me jetez pas de pierres tout de suite. J’avais beaucoup aimé sa plume dans Thya, qui était un roman classé young adult. Mais on est ici dans un niveau encore supérieur à mon goût avec ce roman de fantasy adulte. J’ai l’impression que l’autrice a pu ici laisser éclater toute l’étendue de son talent, sans être restreinte par une cible de lecteurs donnés. J’ai adoré l’univers créé, qui reprend toutes sortes de reliefs et climats, et une mythologie extrêmement intéressante. Jusqu’à la dernière minute, on en apprend sur certains peuples. Tout est très travaillé, très riche, j’adore. La carte réalisée par Roxanne Millard est sublime. Un seul point noir, comme elle est à cheval sur deux pages, on doit ouvrir le livre à plat, au risque de l’abîmer, pour pouvoir la voir en entier. D’où l’intérêt d’avoir eu accès à une version numérique.

Le roman se découpe en chapitres où l’on suit à tour de rôle les différents personnages principaux, chacun suivant sa quête à un bout ou à l’autre du royaume. Beaucoup de personnages, mais pas de panique. Très régulièrement au fil du livre, on trouve des Interludes, petites pauses dans le récit où Ioulia La Perdrix, une métamorphe, nous resitue les événements et les personnages. A aucun moment je ne me suis sentie perdue entre les différentes intrigues.

Je n’ai pas trop envie de vous donner des détails sur l’intrigue ou les personnages, car j’ai adoré me plonger dans ce roman sans trop en savoir.

Comme dans tous les romans de fantasy, on trouve des créatures plus ou moins fantastiques, qui gardent quand même pour la très grande majorité une part d’humanité. Et comme dans La voie des Oracles, les romances entre les personnages n’obéissent qu’à une seule règle : être bien ensemble. Hommes, femmes ou autres, Estelle Faye ne s’interdit là non plus rien. Les personnages sont attirés par les qualités des autres, et non par leur sexe ou leur race… De bien belles leçons d’amour.

On n’en est pas moins dans de la fantasy, avec des quêtes, des batailles, des prophéties… Pas de temps mort dans les presque 600 pages de ce livre. Et même si j’aurais aimé en savoir plus sur certains personnages, le fin reste, sur quelques points de l’intrigue, ouverte juste ce qu’il faut pour pouvoir trouver éventuellement plus tard d’autres romans dans ce même univers, ce que j’espère. Ce roman se suffit cependant tout à fait à lui-même, comme annoncé sur la quatrième de couverture : « Je vais vous raconter comment l’Empire est mort. »

Ce roman est un immense coup de ♥. Je n’ai qu’une envie : avoir la possibilité d’échanger à son sujet avec son autrice. En espérant ne pas rester sans voix si le moment se présente !

Je remercie chaleureusement Cathy, des éditions Critic, qui m’a offert un exemplaire de ce roman quand j’ai été lui présenter le PLIB.

Ce livre fait partie des finalistes du #PLIB2018. Sera-t-il le gagnant ??? Il est en tout cas sur le podium de mes lectures.

Il fait aussi partie des cinq finalistes du Prix Imaginales des Bibliothécaires, dont je suis membre du jury. Je vous en reparlerai quand j’aurai lu les cinq romans concernés.

#PLIB2018

#ISBN:9791090648869

Publicités

8 réflexions sur “Coup de coeur – Les Seigneurs de Bohen – Estelle Faye – #PLIB2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.