Une nuit éternelle – David Khara

Une nuit éternelle - David Khara

Une nuit éternelle est le deuxième titre de la saga Barry Donovan, qui est sensée être une trilogie. Aucune date n’est cependant annoncée pour le moment pour le troisième opus. Ce n’est en soi pas très gênant car chaque livre contient une enquête complète, et ce deuxième tome ne se termine pas sur un cliffhanger insoutenable^^ Ce roman a été édité chez Fleuve Noir en 2014, il existe aussi une version poche chez 10/18, sortie en 2015.

Résumé :

Un crime odieux, un mystère ancestral, une histoire d’amour contrariée, et une question centrale : avons-nous droit à une deuxième chance…

Werner a fait le choix de veiller sur l’humanité du haut de ses deux cents ans : il est devenu l’ami de Barry Donovan, un flic droit et intègre qui porte le deuil de sa femme et sa fille, décédées dans l’effondrement des tours jumelles.

Et leurs forces conjuguées ne seront pas de trop pour affronter les exactions qui se préparent. un pasteur a été égorgé, sa main gauche, emportée. L’assassin s’est rendu, un ancien toxico, bien connu de Barry. Mais derrière ce bouc émissaire, un Ordre plus ancien que Werner lui-même étend son pouvoir sur les plus bas instincts des hommes…

Avis :

J’avais eu du mal avec Barry et Werner dans le premier opus de la série, Les vestiges de l’aube. J’avais trouvé les personnages un peu trop caricaturaux. Ils manquaient un peu de profondeur à mon goût. Mais comme j’ai énormément apprécié la trilogie des Projets, et que Les vestiges de l’aube étant un premier roman, j’ai décidé de tenter sa suite quand même.

Il faut aussi ajouter que David Khara est un auteur éminemment sympathique, que j’ai déjà eu l’occasion de rencontrer à plusieurs reprises. Il est toujours ouvert à la discussion, et accepte sans problème les critiques tant qu’elles sont constructives…

Pour en revenir à nos moutons, même s’ils restent encore un peu caricaturaux, les personnages se sont étoffés depuis le premier tome. Le style de l’auteur a aussi évolué dans le bon sens. Le surnaturel est encore plus présent, Werner a de la concurrence ! Werner d’ailleurs, est de plus en plus sociable. Il essaie de renoncer au maximum à ses pouvoirs pour ne pas avoir besoin de consommer de sang humain, par amitié pour Barry. Barry lui aussi se rouvre petit à petit au monde, et qui sait, à l’amour ???

Je ne veux pas trop en dire sur l’enquête ou les incursions dans le passé, qui sont présentes comme dans le premier tome, afin de vous laisser le plaisir de la découverte. On frôle par moments l’horreur, mais rien d’insurmontable.

J’ai plus apprécié cette lecture que l’opus précédent, mais ce n’est pas pour autant un livre qui me laissera un souvenir impérissable.

Je lui ai mis 15/20.

Publicités

Une réflexion sur “Une nuit éternelle – David Khara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s