La bobine d’Alfred – Malika Ferdjoukh

La bobine d'Alfred - Malika Ferdjoukh

La bobine d’Alfred est un roman jeunesse de Malika Ferdjoukh, paru en 2013 à l’Ecole des Loisirs. Enfin, c’est un roman catalogué jeunesse, mais les thèmes abordés en font un joli roman pour les amoureux du vintage et du cinéma hollywoodien des années 60.

Résumé :

Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, est fou de cinéma.
Comment s’est-il retrouvé à Hollywood ? C’est simple. Il lui aura suffi d’une gifle, d’une caille rôtie et d’une assiette de pommes de terre pour traverser l’Atlantique et atterrir sur la colline mythique. L’Amérique ! Des stars à tous les coins de rue !
Une nuit, il suit son père à la cantine, s’introduit en catimini sur le plateau n° 17, remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock. Le metteur en scène le plus célèbre du monde commence le tournage dont il rêve depuis quarante ans : l’adaptation d’une pièce de J. M. Barrie, l’auteur de Peter Pan. C’est un secret absolu. Le film porte un faux titre et Hitchcock lui-même a pris un nom de code.
Mais pourquoi diable Harry a-t-il voulu voir les premières minutes du film fantôme ? Pourquoi a-t-il désobéi au maître du suspense ?

Avis :

Comme me l’a écrit Malika Ferdjoukh dans sa gentille dédicace, « il est conseillé d’enfiler lunettes de soleil et chapeau de paille pour cette aventure californienne…rétro ». C’est exactement ça. Il faut se mettre dans l’ambiance et embarquer avec Harry pour Hollywood.

D’aventures en péripéties diverses et variées, Harry nous emmène à la découverte du Hollywood des années 60, avec ses stars, ses secrets, ses manipulations, sa violence parfois. Une aventure abracadabrantesque qui ne finira pas forcément comme on aurait pu l’imaginer.

Je me suis laissé promener par l’autrice, je l’ai suivie où elle voulait m’emmener, sans me poser de questions, jusqu’à la fin de ce petit roman, ce qui m’a permis de me laisser surprendre par certains éléments.

C’est un joli voyage, de belles aventures que nous proposent Malika Ferdjoukh, mais je suis sûrement trop vieille pour ne pas trouver certains moments « trop ».

A conseiller aux jeunes et ados fans de cinéma vintage, le style est simple et entraînant.

Je lui ai mis 15/20.

Publicités

Une réflexion sur “La bobine d’Alfred – Malika Ferdjoukh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s