Library Wars love and war série complète (15 tomes) – Kiiro Yumi

Library wars love and war série complète - Kiiro Yumi

Library Wars, love and war est une série en 15 tomes de Kiiro Yumi, d’après la série de romans de Hiro Arikawa. Cette série a été publiée entre 2010 et 2016 en France aux éditions Glénat dans la collection Shojo.

Résumé :

Au début de l’ère Seika (ère fictive), le gouvernement a voté un texte appelé “Loi d’Amélioration des Médias” et qui vise en réalité à un contrôle renforcé de la culture. L’armée est ainsi mise à profit pour censurer et détruire les ouvrages susceptibles de troubler l’ordre public, ou de porter atteinte aux valeurs de la patrie !Afin de lutter contre cette répression, les bibliothèques se sont fédérées et mobilisées afin de créer une unité d’élite spécialement entraînée pour protéger les livres et leurs lecteurs. Depuis que, lectrice, elle fut sauvée d’une rafle par un des membres de cette unité d’élite, Iku Kasahara rêve d’en faire partie à son tour. Mais l’entraînement, mené d’une main de fer par son instructeur, s’avère impitoyable !Adaptée d’une série de romans à succès écrits par Hiro Arikawa, “La guerre des bibliothèques” est une incroyable oeuvre de politique-fiction, à la fois grave et prophétique, mais non dénuée d’humour, qui emprunte autant à Appleseed qu’à Fahrenheit 451.

Avis :

Vous trouverez mon avis sur le tome 1 ici. Avis qui était assez mitigé, l’intrigue me plaisant mais pas le graphisme. C’est resté le cas, même si je me suis habituée à l’aspect des personnages. Comme vous pouvez le constater, j’ai été au bout. Il faut dire que la saga n’est pas très longue, « seulement » 15 tomes. Et l’intrigue s’est améliorée au fur et à mesure des volumes de cette saga, malgré une légère déception lors de la conclusion.

A mesure qu’on avance dans la saga, l’intrigue se resserre et s’intensifie, et je me suis surprise à aller plus souvent à la médiathèque pour avancer dans la série, et même à être déçue de ne pas trouver le tome suivant dans les rayons, et donc à le réserver. Une légère déception dans le dernier tome, car la conclusion est extrêmement rapide, trop à mon goût. J’imagine que ça correspond à ce qui se passe dans le roman, auquel cas ce n’est pas à imputer à Kiiro Yumi.

La chose qui m’a le plus énervée dans ce manga, c’est l’autoflagellation constante de l’autrice dans les colonnes qu’elle occupe dans chaque chapitre. Ce que je fais n’est pas parfait, j’ai raté telle chose, je ne comprends pas le succès… Une ou deux fois, le manque de confiance peut être mignon, mais à longueur de temps, ça devient lourd, voire très lourd.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié ce manga, essentiellement pour le sujet qu’il développe. La censure, et les gouvernements à tendance totalitaire, l’inertie de la population pour qui la culture n’est pas de prime abord une priorité… tout ça résonne bizarrement dans l’actualité.  C’est pourquoi je vous encourage à le lire, pour l’espoir que l’intrigue peut apporter face à une situation qui paraît à l’origine gravée dans le marbre mais aussi pour le courage de ces quelques personnes qui défendent contre vents et marée la liberté d’expression.

Je lui ai mis une moyenne de 17.2/20 (entre 15 et 18).

Publicités

4 réflexions sur “Library Wars love and war série complète (15 tomes) – Kiiro Yumi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s