Un monde après l'autre - Les chroniques de St Mary tome 1 - Jodi Taylor

Les chroniques de St Mary tome 1 : Un monde après l’autre – Jodi Taylor

Un monde après l'autre - Les chroniques de St Mary tome 1 - Jodi Taylor

Un monde après l’autre est le premier tome de la série Les chroniques de St Mary de Jodi Taylor. Il est paru en février 2018 chez HC Editions. La série comporte actuellement 9 tomes en version originale, et le troisième sort en français ce 14 février, toujours chez HC Editions. Une série addictive !

Résumé :

À l’institut St Mary de recherche historique, les historiens n’étudient pas seulement le passé, ils le visitent.
Derrière l’innocente façade de St Mary, le secret du voyage dans le temps a été découvert et reste bien gardé. Les chercheurs en Histoire ont ainsi une méthode de travail tout à fait particulière : ils  » étudient ‘en temps réel’ les événements majeurs de l’Histoire « . En se faisant passer pour d’inoffensifs excentriques, ils tentent de répondre à certaines questions qui n’ont jamais été résolues, sans jamais toucher au cours de l’Histoire… au risque d’en mourir.
Madeleine Maxwell, une jeune et brillante historienne est contactée par son ancien professeur afin de rejoindre l’équipe de l’Institut St Mary. Au cours de son étrange entretien d’embauche, Maxwell comprend vite les possibilités qui s’offrent à elle…
De la disparition de Pompéi aux tranchées de la Première Guerre mondiale, du grand incendie de Londres à la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie, la jeune historienne va revivre d’extraordinaires événements. Alors qu’au sein de l’institut naissent des enjeux de pouvoir…

Avis :

Depuis sa sortie il y a un an, je lorgnais sur ce titre. J’avais tout d’abord repéré sa couverture, qui avouons-le est magnifique, et j’avais du coup été voir son résumé. C’est ainsi que j’avais découvert un pitch extrêmement tentant. Des historiens, des voyage dans le temps, voilà qui augurait de bons moments. Et puis allez savoir pourquoi, je n’ai jamais pris le temps de découvrir ce roman « pour de vrai ». J’ai plusieurs fois regardé pour l’acheter, en français et en VO, mais je n’ai jamais passé le cap. Et là, en regardant les programmes des maisons d’édition pour l’année 2019, j’ai vu la sortie du tome 3, prévue pour ce 13 février. C’était le moment ou jamais de me lancer, avant d’avoir trop de retard et de perdre tout espoir de pouvoir le rattraper. Sans compter que les deux premiers tomes sont sélectionnés pour le GPI 2019 (Grand Prix de l’Imaginaire) !!! J’ai eu la chance de recevoir les trois tomes de la part de HC Editions, et, le colis à peine arrivé, je me suis jetée sur ce premier tome. Je l’ai dévoré, au détriment de mon sommeil…

Pourtant j’ai plus d’une fois levé les yeux au ciel. Mais jamais ça ne m’a fait ne serait-ce qu’envisager de laisser tomber cette lecture. J’étais dans ma lecture comme devant une série télé. J’en vois les défauts, mais j’ai envie de continuer à la regarder car je passe un très bon moment de divertissement. Parfois, ça fait du bien de ne pas tout décortiquer et analyser. De juste se poser et apprécier. Je ne sais jamais à l’avance quand ça va arriver… à un autre moment, j’aurais pu ne retenir que les côtés négatifs et détester ma lecture… encore que j’ai du mal à y croire. Ce n’est pas la première fois que j’accroche à des histoires de voyages temporels malgré certaines incohérences.

Parlons donc de ce qui m’a fait lever les yeux au ciel : en tout premier, je dirais que Max, l’héroïne, est très attachiante. Elle est à la fois une historienne passionnée, et en même temps, par moments, c’est une sale gosse, ou elle a des réactions d’ado en crise et/ou en chaleur !!! Sa romance avec son chef (sous entendue dès la présentation des personnages) est particulièrement exaspérante.

La présentation des personnages, en début d’ouvrage, comme un index, est très succincte. Je pensais les découvrir plus avant au fil des pages, mais j’ai dû me contenter majoritairement de ce descriptif, l’autrice ne décrivant pas beaucoup ces personnages au cours de l’ouvrage. La preuve en est d’ailleurs que j’ai régulièrement fait appel à cet index pour me remémorer qui est qui, et que j’ai passé une bonne partie du livre à imaginer que Max et son chef avaient une vingtaine d’année d’écart, alors qu’en fait ils n’en ont pas plus de cinq ou six. A la fin de ma lecture, je pense que ça y est, j’ai fini par bien repérer chacun et son rôle. Il faut dire à ma décharge que l’équipe de St Mary est quand même assez importante et pluridisciplinaire !

Mon plus gros souci a été d’ordre chronologique, ce qui est, vous l’avouerez, cocasse dans un livre dont le thème central est le voyage dans le temps… A la base, il y a un décalage de temporalité entre le présent et les voyages. Quand des historiens partent en voyage temporel, le temps s’écoule beaucoup plus lentement pour eux que pour leurs collègues restés à l’institut. Là, OK, pas de souci. Mais le problème est apparu à la moitié du livre, quand on apprend que Max est à St Mary depuis cinq ans, alors que quelques pages plus tôt, elle terminait à peine sa formation. Ça vient peut-être de moi, mais, tout comme l’âge du chef, je m’étais mis en tête que la formation ne durait que quelques mois… d’où ma surprise.

Ceci étant dit, si elle manque de descriptions à mon goût, la plume de Jodi Taylor est très agréable, et les pages tournent sans qu’on s’en rende compte. C’est Max qui nous raconte sa vie à l’institut, parfois avec emphase et exubérance, parfois avec plus de retenue, des hauts et des bas, comme chacun peut en ressentir, même si les siens sont particulièrement marqués^^

Les événements de la dernière partie du roman, dont je ne vais bien évidemment pas vous parler dans le détail, ne me donnent qu’une envie, attaquer très vite la suite. Ce qui sera sûrement très bientôt le cas, même si je me suis imposé quelques lectures intermédiaires pour faire durer un peu… Je vous le disais, comme une série télé quand on trépigne à la fin d’un épisode ou d’une saison, quand il faut attendre la suite !

Malgré les points négatifs présentés, j’ai passé un très bon moment de lecture. C’est un roman très addictif, et j’espère que la série dans son ensemble le sera tout autant. Ce premier tome a été une lecture très divertissante, et c’est ce que j’en attendais. Contrat rempli !

Une seconde chance - Les chroniques de St Mary tome 3 - Jodi Taylor

 

Le tome 3, Une seconde chance est sorti ce 13 février 2019. Vous découvrirez bientôt mes chroniques des tomes 2 et 3.

logo HC éditions

J’ai reçu la version papier de ce livre (ainsi que des tomes 2 et 3) dans le cadre d’un partenariat avec HC Editions. Merci à eux pour la confiance.

Logo librairiesindependantes.com

Le lien ci-dessus n’est pas un lien affilié. Il renvoie vers le site librairiesindependantes.com, qui regroupe des librairies indépendantes (comme son nom l’indique^^) de toute la France. A défaut de pouvoir vous déplacer en librairie,  en commandant sur ce site, vous soutenez les libraires indépendants.

Une réflexion sur “Les chroniques de St Mary tome 1 : Un monde après l’autre – Jodi Taylor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.