Conséquences d'une disparition - Christopher Priest

Conséquences d’une disparition – Christopher Priest – #RLN2018

Conséquences d'une disparition - Christopher Priest

Conséquences d’une disparition est un roman de Christopher Priest, publié le 13 septembre 2018 chez Denoël, dans la collection Lunes d’encre.

Résumé :

2000. Ben Matson noue une relation passionnée avec Lilian Viklund. Il ne le sait pas encore mais, dans moins d’un an, la jeune femme aura disparu. Plus de vingt ans après, le décès de Kyril Tatarov, un scientifique de renom que Matson a jadis interviewé, fait la une des journaux, alors que les débris de ce qui ressemble à un avion sont retrouvés dans l’Atlantique, à une centaine de miles des côtes américaines. Ces deux événements, a priori sans rapport, replongent inexorablement Ben dans les souvenirs de son histoire avec Lil. Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre la disparition de la jeune femme, celle de Tatarov et celle d’un avion inconnu ? Et le monde que nous connaissons serait-il en train d’en subir les conséquences? Christopher Priest entremêle avec brio les différents fils de son histoire et l’Histoire. Conséquences d’une disparition propose une perspective nouvelle sur un événement récent et marquant de l’histoire contemporaine : les attentats du 11 septembre 2001.

Avis :

Je vais commencer par évacuer mon côté futile : je trouve la couverture, signée Aurélien Police, magnifique. Elle reflète parfaitement l’ambiance du roman, car à la fois les tours jumelles sont très reconnaissables, mais en même temps, on ne sait pas trop dans quel sens regarder cette image, endroit et envers se mêlent, où est la réalité ?

Christopher Priest part d’un événement que chacun de nous connait, ou crois connaitre,  pour nous emmener aux frontières du réel, dans un futur presque proche, et semer le doute dans nos esprits. Le narrateur, Ben Matson est journaliste, et on suit son enquête. Du coup, par moments, je n’avais presque plus conscience de lire de la science-fiction, mais plutôt de lire un reportage sur le 11-septembre. C’est extrêmement troublant…

L’auteur, à travers les enquêtes et souvenirs de son narrateur, nous ballade entre passé et présent, entre l’Histoire et son histoire, tant et si bien qu’il devient très compliqué de démêler les fils de l’intrigue, et de savoir où commence la fiction. C’est la grande force de ce livre. D’ailleurs, Christopher Priest laisse planer le doute sur la part de réel dans son roman, en nous donnant les références de ses recherches préalables.

Je ferme ce livre en ayant l’impression de connaître Ben Matson depuis longtemps. D’avoir partagé son deuil, puis son quotidien sur son île écossaise. J’étais à la fenêtre avec lui, à regarder partir les ferries. J’ai vécu son enquête à ses côtés, de part et d’autre de l’Atlantique, pendant plus de 20 ans. J’étais immergée dans l’intrigue.

Je vous en ai déjà parlé, mais sortie de quelques classiques assez anciens de l’Imaginaire, cela ne fait que quelques années que je m’intéresse réellement au sujet. De fait, que les initiés ne me jette pas la pierre, je n’avais jamais lu Christopher Priest avant ce roman. Et comme avec beaucoup de mes découvertes récentes, je me rends compte que, en n’osant pas me lancer dans la science-fiction, je suis passée à côté de tellement de talents…

Je suis complètement sous le charme du style de cet auteur, servi par la traduction de Jacques Collin. Tout coule de source, même les échanges avec le mathématicien. Et quand on connait mon désamour des maths, ce n’est pas rien !!! De plus, le côté SF est vraiment discret, insidieux, ce qui créé à la fois le doute à la lecture, mais permet aussi à ce roman d’être abordable même pour un lecteur qui hésiterait à se lancer dans ce genre de lectures.

J’espère, après cette lecture, avoir l’opportunité d’échanger avec l’auteur aux Utopiales. Et je remercie le service de presse de Denoël d’avoir fait en sorte que je puisse recevoir et lire ce roman avant le Festival Littéraire, alors que je ne devais initialement pas l’avoir.

Si vous voulez découvrir un extrait du roman avant de vous lancer, c’est par ici !

Logo Editions Denoël

J’ai reçu ce livre dans sa version papier de la part des éditions Denoël dans le cadre d’un partenariat. Je les remercie pour la confiance.

2 réflexions sur “Conséquences d’une disparition – Christopher Priest – #RLN2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.