Jeunesse – Effroyable porcelaine – Vincent Tassy – #plib2018

Effroyable porcelaine est un roman jeunesse de Vincent Tassy, illustré par Mina M., publié en avril 2017 aux éditions Le Chat Noir, dans leur nouvelle collection Chatons Hantés, destinée aux 9-12 ans. Une jolie découverte. Ce livre fait partie de la présélection du #PLIB2018.

Résumé :

Sibylle Delombre est une collégienne ordinaire. Enfin, si l’on considère qu’il est ordinaire de décorer sa chambre avec des ossements, des peluches chauves-souris, des schémas de dissection et des grimoires. Oui, Sibylle aime bien l’étrange et le mystère. Ainsi, elle a de quoi se réjouir lorsque sa mère lui propose de l’accompagner pour débarrasser un vieux château. Mais tous les objets bizarres qu’elle rêvait d’y découvrir ne sont rien en comparaison de la splendide poupée en robe noire, aux cheveux argentés comme un clair de lune, qu’elle trouve dans une chambre et qu’elle s’approprie aussitôt, séduite par sa beauté vénéneuse. Et si les cauchemars qui se mettent alors à hanter les nuits de Sibylle avaient un lien avec elle ? Et si cette poupée, aux yeux violets, au regard aussi triste que cruel, n’était pas inoffensive ? Quel terrible secret renferme l’effroyable porcelaine ?

Avis :

La première chose que je souhaite mettre en avant est la grande qualité de cet objet livre, magnifiquement illustré par Mina M., et le travail éditorial des éditions Le Chat Noir, qui élargit son catalogue avec cette nouvelle collection à destination des plus jeunes, au prix de 10€. Il est important je trouve de mettre en avant les initiatives des « petites » maisons d’édition, qui font un travail de grande qualité, tout en faisant en sorte que les livres jeunesse restent accessibles. Certaines « grosses » maisons d’édition pourraient peut-être se poser la question de savoir comment, avec des reins plus solides, ils ne peuvent proposer des livres concurrentiels au niveau qualité/prix… Pourquoi chez eux, pour plus cher on a moins beau et/ou bien…

Parlons maintenant du roman en lui-même. On a une héroïne collégienne, un peu originale, plus ou moins gothique ( le personnage en reprend quelques codes), qui vit au milieu d’une famille tout aussi originale, portée sur les vieilles choses, les antiquités. Sybille est une héroïne à laquelle un(e) pré-ado peut aimer s’identifier : elle est originale, courageuse, curieuse…

J’ai adoré découvrir les raisons des problèmes rencontrés dans ce château, avec cette poupée de porcelaine. Je ne m’attendais pas à trouver un tel sujet traité ici, et j’ai trouvé l’initiative bien vue, courageuse et bien menée.

Ce petit roman me parait une bonne première approche d’une ambiance gothique, bien que les codes du genre soient très allégés. Ceci dit, c’est un livre destiné aux 9-12 ans !

Je suis ravie d’avoir eu l’opportunité de découvrir la collection Chatons Hantés, mais aussi la plume très agréable de Vincent Tassy, et les magnifiques illustrations de Mina M. qui rythment la lecture.

Ce roman jeunesse fait partie de la présélection du #PLIB2018 (Prix Littéraire de l’Imaginaire Booktubersapp 2018). Fera-t-il partie des 7 finalistes ?

#ISBN:9782375680360

Publicités

9 réflexions sur “Jeunesse – Effroyable porcelaine – Vincent Tassy – #plib2018

  1. Babitty Lapina dit :

    Je trouve la couverture magnifique, j’ai tentée de prendre ce roman rien que pour l’objet livre en lui-même ! Mais j’ai peur que ça soit un peu trop jeunesse pour me plaire, du coup j’ai réussit à résister. En tout cas, je trouve ça très chouette que tu mettes en avant le travail de la maison d’édition, ce n’est pas fait assez souvent !

    Aimé par 1 personne

    • Sophie dit :

      Je suis bien d’accord avec toi. Les maisons d’éditions sont trop peu mises en avant, tout comme les illustrateurs et les traducteurs…
      Et oui, c’est un roman très jeunesse, mais qui ne prend pas les enfants pour des quiches. Et ça, je l’ai énormément apprécié.

      Aimé par 1 personne

  2. Saveur Littéraire dit :

    C’est vrai que les couvertures sont sublimes ! C’est ma première rencontre avec ces éditions, et je ne regrette pas d’avoir tenté l’expérience. Au départ, je suis tombée dans la facilité et j’ai cru que le roman ressemblait aux autres sur la fin, et puis surprise, plus j’avançais, plus je gazouillais devant l’originalité et la manière d’aborder les thèmes.

    Merci pour ton avis 🙂 On va pas la lâcher de sitôt la maison d’édition !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.