K.O. - Hector Mathis

K.O. – Hector Mathis – #RLN2018

K.O. - Hector Mathis

K.O. est le premier roman de Hector Mathis, à paraître aux éditions Buchet-Chastel le 16 août 2018

Résumé :

Sitam, jeune homme fou de jazz et de littérature, tombe amoureux de la môme Capu. Elle a un toit temporaire, prêté par un ami d’ami. Lui est fauché comme les blés. Ils vivent quelques premiers jours merveilleux mais un soir, sirènes, explosions, coups de feu, policiers et militaires envahissent la capitale. La ville devient terrifiante…
Bouleversés, Sitam et Capu décident de déguerpir et montent in extremis dans le dernier train de nuit en partance. Direction la zone – « la grisâtre », le pays natal de Sitam. C’est le début de leur odyssée. Ensemble ils vont traverser la banlieue, l’Europe et la précarité…

Avis :

Ce court roman, à peine plus de 200 pages, est percutant, extrêmement rythmé. On pourrait penser à une dystopie, tout autant qu’à un roman ancré dans notre réel. L’auteur nous emmène dans une fuite en avant aux côtés de Sitam, directement dans sa tête, le jeune homme étant le narrateur. Le résumé m’attirait énormément, mais le roman m’a perdue… Les références de l’auteur ne sont pas forcément les miennes, et si j’avais lu ou entendu une interview d’Hector Mathis, j’aurais clairement su que ce livre risquait de me passer au-dessus.

Il y a une chose que j’ai adoré dans ce livre, c’est sa musicalité. Quand je lis un livre, j’aime m’en lire des passages à voix haute, pour mieux apprécier son rythme. C’est une habitude de musicienne sans doute^^ Et on a ici un roman qui se déclame comme un slam. Le texte est vivant, le rythme entraînant… C’est un beau travail de composition.

Mais je n’ai pas accroché à l’intrigue. Sûrement parce que je n’ai éprouvé aucune empathie pour Sitam. Je ne suis pas persuadée que l’auteur ait considéré comme un prérequis d’éprouver ce genre de proximité avec le lecteur, mais je ne suis pas capable d’apprécier un roman rédigé à la première personne si je n’accroche pas avec le narrateur.

Aussi, si j’ai aimé en lire des passages à voix haute, ce n’est pas un roman qui m’a convenu. Je l’ai trouvé trop alambiqué, avec un protagoniste principal trop pédant par rapport au monde qui l’entoure. Peut-être suis-je passée complètement à côté, mais il est clair que ce livre n’était pas pour moi. Je vous laisse avec Hector Mathis qui vous lit un extrait de son roman, pour que vous puissiez juger par vous-même non seulement de sa musicalité, mais aussi de son style :

J’ai reçu ce livre en version numérique epub de la part des éditions Buchet-Chastel via la plateforme NetGalley. Je les remercie pour la confiance.

13 réflexions sur “K.O. – Hector Mathis – #RLN2018

  1. HUBRIS LIBRIS dit :

    j’ai tellement adoré ce roman que je cherchais d’autres avis. je comprends ce que tu lui reproches. de mon côté, je n’éprouve aucune empathie pour les personnages, je préfère une atmosphère, une ambiance. et c’est ce que j’ai adoré ici. ce côté apocalypse mais mêlé à une sorte de poésie noire.

    Aimé par 1 personne

    • Les Lectures de Sophie dit :

      J’ai vu que beaucoup de gens avaient apprécié, voire adoré ce roman… mais on ne peut pas plaire à tout le monde ! Je comprends aussi ce que tu apprécies dans ce livre. Il y a heureusement autant de diversité dans les romans que dans les lecteurs, Merci de ton avis, et de ton ouverture d’esprit. Quand un roman semble faire autant l’unanimité, c’est toujours délicat d’arriver avec un avis contraire 😉

      J'aime

  2. Babitty Lapina dit :

    Ta chronique me fait penser à la Mécanique du cœur, une intrigue à laquelle je n’ai pas accroché, mais dont j’adore le style qui est très musical. L’auteur / compositeur avait d’ailleurs fait des musiques du roman.

    Je profite de ce commentaire pour te dire que je t’ai nommé pour le blogger recognition award ! ♥

    Aimé par 1 personne

    • Les Lectures de Sophie dit :

      Oui, c’est typiquement le type de roman où ça passe où ça casse. J’ai lu la mécanique du coeur il y a longtemps, et j’avais trouvé que c’était un joli conte, même si j’ai préféré la « comédie musicale » qui reprend l’histoire…
      Merci pour cette nomination, tes mots m’ont beaucoup touchée. Je vais essayer de reprendre la suite en rentrant de vacances, car je préfère prendre l’air que rédiger pour le blog en ce moment, je t’avoue…

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.