Le mythe de Cthulhu - H.P. Lovecraft

Le mythe de Cthulhu – H.P. Lovecraft

Le mythe de Cthulhu - H.P. Lovecraft

Le mythe de Cthulhu est un recueil de nouvelles d’horreur fantastique de H.P. Lovecraft, introduisant Cthulhu et le mythe que l’auteur (et d’autres depuis) a construit autour. Les nouvelles datent d’entre 1923 et 1931, et sont publiées chez J’ai Lu pour mon édition.

Résumé :

Partout dans le monde renaissent des rituels hideux, typiques d’un culte blasphématoire que l’on croyait disparu à jamais : le culte de Cthulhu. Les peuplades primitives se révoltent pour adorer d’odieuses idoles à l’effigie de la monstrueuse créature céphalopode, endormie depuis des millions d’années dans sa demeure sous-marine de R’lyeh. Les temps seraient-ils venus ? A travers les Etats-Unis, quelques hommes courageux, comme le professeur Angell, de Providence, l’inspecteur Legrasse et le premier lieutenant Johansen, vont tenter de s’opposer au réveil de Cthulhu. Mais que peut le courage contre une abomination venue d’outre-espace, dont la simple vue suffit à vous faire perdre la raison ?

Avis :

Ce recueil de nouvelles est le premier livre de H.P. Lovecraft que je lis. (J’entends d’ici les huées des amoureux de fantastique). Je m’étais jusqu’à maintenant surtout tournée vers le fantastique français, et encore, il y a très longtemps. J’avais sans doute lu à l’occasion une ou deux nouvelles de Lovecraft, sans toutefois aller plus loin. Ma bible de l’époque, c’était une Anthologie du fantastique de René Caillois, le deuxième tome, consacré à la France, l’Espagne et l’Italie, ainsi que l’Amérique latine, Haïti, la Pologne, la Russie, la Finlande et l’Extrême Orient. C’était déjà un vaste programme en seulement 600 pages. Un petit pavé publié en 1978 chez NRF Gallimard. Je ne remercierais jamais assez ma prof de français de première qui me l’avais conseillé. Rien que d’en parler, j’ai envie de me replonger dedans. Si ce titre vous intéresse, il est épuisé, mais doit être trouvable d’occasion, de même que le premier tome consacré entre autres à l’Angleterre et aux Etats-Unis.

J’ai en ce moment envie d’aller vers les références parmi les auteurs de SFFF. J’aime toujours autant découvrir de jeunes auteurs et des auteurs contemporains, mais j’ai envie d’aller vers les origines, et donc les fondamentaux, des différents genres, pour avoir des points de comparaisons sur l’évolution dans le temps. Et concernant le fantastique, qui de mieux que le maître du genre, Lovecraft ?

Je comprends mieux après ma lecture ce qui justifie ce titre un peu pompeux (et j’entends toujours au loin les huées de certains^^). Toute la force des récits de Lovecraft est dans les sous-entendus. A aucun moment aucun monstre évoqué n’est clairement décrit. Du coup, c’est l’imagination du lecteur qui tourne à plein régime. Et c’est souvent bien plus terrible.

J’ai trouvé la plume de Lovecraft pourtant très imagée malgré tout, et très poétique. On sait exactement où on est, on connait très bien les personnages, à l’exception des créatures. On connait aussi parfaitement les conséquences de la rencontre avec ces créatures : la folie.

Parler de poésie quand on évoque un recueil de nouvelles d’horreur fantastique peut paraître étrange, mais ça ne l’est pas plus que le monde dans lequel Lovecraft nous plonge. Un extrait pris au hasard dans Par delà le mur du sommeil : « Puis l’aura resplendissante de mon frère de lumière s’approcha et s’entretint avec moi, d’âme à âme, en silence et parfaite communion de pensée. »

N’est-ce pas plein de poésie ? Alors oui, le style est assez littéraire, loin du style de beaucoup de contemporains, mais j’aime ça. Ce n’est pas parce qu’on écrit du fantastique, de la SF ou de la fantasy qu’on doit forcément user d’une plume trop simple, voire parfois simpliste. Ce sont des genres littéraires à part entière. Et ils ont leurs références. Lovecraft en est une, et non des moindres.

Une réflexion sur “Le mythe de Cthulhu – H.P. Lovecraft

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.