La petite mort(e) – Davy Mourier

La petite mort(e) - Davy Mourier

La petite mort(e) est en quelque sorte un spin-off de la trilogie La petite mort de Davy Mourier, avec une faucheuse au féminin… Cette bande-dessinée est parue en octobre 2016 chez Delcourt, dans la collection Humour de rire.

Résumé :

Dans la famille Mort, on est faucheur de père en fils depuis que le trépas existe. Mais un jour, une gaffe protocolaire va changer ça. Papa Mort est dépité de vous annoncer la naissance de… La Petite Morte !
Personnage détestable et misogyne, Papa Mort, déçu d’avoir une fille, place la Petite Morte en école privée où ses copains de classe sont des faucheurs issus du folklore d’autres pays. Après des débuts difficiles, elle devient amie avec Mictlantecuhtli l’Aztèque (mais tout le monde l’appelle Mic), Hel la Scandinave et Orcus le Romain. Et surtout, elle tombe amoureuse de Patrick, le seul humain de l’école…

Avis :

La petite mort(e) n’est autre que la petite-fille de La petite mort, le héros de la trilogie éponyme de Davy Mourier. C’est donc avec un grand plaisir que je me suis lancée dans cette lecture, après les fous-rires dus au grand-père !!!

Dans ce livre, la nouvelle faucheuse et une fille, une charmante petite fille aux cheveux violets comme la couverture. Et son père est le dernier des misogynes.

Davy Mourier va encore plus loin (si, je vous jure, c’est possible) dans l’humour noir, en abordant ici des thèmes comme la misogynie, donc, mais aussi la violence conjugale ou encore les tueurs en série. On découvre aussi toutes sortes de faucheuses des cinq continents, à la Death School Academy, une école privée spécialisée.

Une fois de plus, l’auteur a fait mouche avec son histoire. Il faut dire qu’il tient avec moi une bonne cliente ! J’ai juste un peu moins aimé les publicités, que j’ai trouvées un peu en-dessous de celles de la trilogie originelle. Heureusement qu’Hello Kittu fait une apparition ☺

Si vous êtes un amateur d’humour noir, je ne peux que vous conseillez les aventures de La petite mort(e), même si vous n’avez pas lu les histoires de La petite mort (honte sur vous, soit dit en passant^^). Le principe de faucheuse est très bien expliqué sur les deux premières pages. Mais ne vous fiez pas à la couverture violette et dorée de cette BD. L’histoire n’est pas à mettre entre toutes les mains. Bien qu’elle soit très mignonne ! (si on peut dire…)

Je lui ai mis 18/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s