Coup de ♥ – Paper girls tome 1 – Brian K. Vaughan, Cliff Chiang et Matt Wilson

Paper Girls tome 1 - Brian K.Vaughan et Cliff Chiang

Paper girls est la nouvelle série de Brian K. Vaughan (Saga, Y le dernier homme) et Cliff Chiang (Wonder Woman, Human Target). C’est leur première collaboration, avec Matt Wilson à la couleur. Et c’est une fantastique réussite. Un coup de ♥. Il a été publié par Urban Comics dans leur collection Indies en octobre 2016.

Résumé :

Au lendemain de la célèbre fête d’Halloween, la petite ville de Stony Stream, Ohio, s’éveille. C’est du moins le cas de Mac, KJ, Tiffany et Erin, quatre jeunes livreuses de journaux qui préparent déjà leur tournée. Aux menaces des bandes d’adolescents attardés et de la police locale un peu trop zélée vont se succéder des événements qui changeront à jamais la vie des quatre jeunes filles et, avec elle, l’histoire de l’humanité tout entière.
(Contient Paper Girls #1-5)

Avis :

Le scénario de Brian K. Vaughan est extrêmement prometteur. Ce groupe de quatre jeunes ados livreuses de journaux qui se trouvent confrontées à de nombreux événements inexpliqués, dont un grand nombre de disparitions. Surnaturel, extra-terrestres, science-fiction… aucune piste n’est complètement écartée à la fin de ce premier tome, même si certaines s’affinent, ce qui laisse présager de bien belles choses à venir dans le deuxième tome, sorti fin mars 2017.

C’est de plus une plongée dans la fin des années 80, pleine de références à cette époque, que les moins de 20 ans ne pourront peut-être pas comprendre, mais quel plaisir de me replonger dans l’époque de mon adolescence, aux côtés de ce groupe d’ados.

Le trait de Cliff Chiang est tout à fait l’adapté à l’histoire, plein de détails, et le contraste entre le look années 80 et les personnages « extérieurs » est saisissant. Et que dire du traitement de la couleur par Matt Wilson ? L’opposition entre les pages de garde des chapitres, de couleurs flashy, très années 80, et les pages aux couleurs bleutées et légèrement sombrent qui nous plongent dans cette aube qui va tout changer dans la vie des Paper Girls est extrêmement bien vu, de même que le traitement très réaliste de la lumière (lampe torche, éclairs…).

Si l’on combine tous ces éléments, le travail de ce trio est un pur bonheur à lire. un bon scénario, de beaux dessins et une couleur maîtrisée, que demander de plus à un comics ?

C’est un gros coup de cœur, ce qui est rare chez moi pour le premier tome d’une saga graphique. Reste à mettre la main sur le deuxième tome de cette série prometteuse très rapidement.

Je lui ai mis 19/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s