L’ombre de nos nuits – Gaëlle Josse

L'ombre de nos nuits - Gaëlle Josse

L’ombre de nos nuits est le cinquième roman de Gaëlle Josse. Il est sorti en Janvier 2016 aux Editions Noir sur Blanc. Comme d’habitude, l’art tient une place centrale dans ce livre.

Résumé :

Deux récits se dessinent dans L’ombre de nos nuits, avec au centre un tableau de Georges de La Tour. En 1639, plongé dans les tourments de la guerre de Trente Ans en Lorraine, le peintre crée son Saint Sébastien soigné par Irène. De nos jours, une femme, dont nous ne saurons pas le nom, déambule dans un musée et se trouve saisie par la tendresse et la compassion qui se dégagent de l’attitude d’Irène dans la toile. Elle va alors revivre son histoire avec un homme qu’elle a aimé, jusque dans tous ses errements, et lui adresser enfin les mots qu’elle n’a jamais pu lui dire. Que cherche-t-on qui se dérobe constamment derrière le désir et la passion ?
En croisant ces histoires qui se chevauchent et se complètent dans l’entrelacement de deux époques, Gaëlle Josse met au cœur de son roman l’aveuglement amoureux et ses jeux d’ombre qui varient à l’infini.
Après le succès du Dernier gardien d’Ellis Island, prix de littérature de l’Union européenne 2015, Gaëlle Josse poursuit avec ce cinquième roman son exploration des mystères que recèle le cœur.

Avis :

Il y a en effet deux époques dans ce roman, mais trois voix et non deux…

Celle de Georges de La Tour, mais aussi celle de son apprenti Laurent, qui tous deux nous décrivent par le détail le processus créatif autour du tableau, mais aussi les sentiments des deux hommes, ceux de la fille de de La Tour, Claude,qui pose sur le tableau en tant qu’Irène, ou sa femme, Diane, qui elle pensait poser sur le tableau. Au XVIIème siècle, on ne pouvait pas exprimer ses sentiments comme aujourd’hui, et Laurent, l’apprenti, plus au fait de ce qui se passe dans la maison que son maître, nous en apprend beaucoup sur ce que ressentent les uns et les autres.

J’ai beaucoup apprécié suivre la genèse de ce tableau par la voix de ses deux auteurs, finalement, l’apprenti ayant préparé tous les pigments, et probablement réalisé une partie des décors… On avait déjà pu découvrir les origines d’un tableau dans un autre roman de l’autrice, Les heures silencieuses, mais par la voix de son personnage principal. J’ai apprécié ici le changement de point de vue, les tourments du créateur de l’oeuvre…

Saint Sébastien soigné par Irène - Georges de La Tour

©Orléans, musée des Beaux-Arts ©cliché François LAUGINIE

Celle d’une femme, de nos jours, qui, en attendant son train, entre dans un musée et, devant le tableau de de La Tour, se perd dans ses pensées en repensant à son ancien amour. Elle nous en déroule le fil, avec amertume. ce retour sur le passé est un procédé déjà vu chez Gaëlle Josse, dans nos vies désaccordées, où François, pianiste, revient sur sa vie avec Sophie. En ce sens, les deux romans peuvent paraître assez similaires, ce qui m’a un peu dérangé, car j’espérais plus de l’autrice en terme d’intrigue. Son style est toujours impeccable, très poétique, je trouve. Il est intéressant de la voir travailler autour du monde de l’Art, toutes sortes d’Art, mais j’aurais voulu la voir tester peut-être d’autres voies pour son intrigue.

J’attendais beaucoup de ce cinquième roman, et déjà une évolution dans les intrigues, que je n’ai qu’assez peu trouvé ici. J’aurai aimé que Gaëlle Josse sorte peut-être un peu plus de ce qui semble être sa zone de confort dans la narration de ses histoires. Un simple changement de point de vue, avec un narrateur externe, aurait sans doute déjà changé les choses…

Lu indépendamment des autres romans de l’autrice, celui-ci est un livre agréable, grâce à sa plume très travaillée. Le plus gros défaut qu’il a, pour moi, est d’être trop proche, trop ressemblant, au niveau du contenu, de ses premiers ouvrages. Je reste donc un peu sur ma faim.

Je lui ai mis 16/20.

Publicités

Une réflexion sur “L’ombre de nos nuits – Gaëlle Josse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s