Beautiful bastard – Christina Lauren

Beautiful bastard - Christina Lauren

Beautiful bastard est le premier tome de la saga Beautiful écrite à quatre mains par Christina Hobbs et Lauren Billings, publié chez Hugo Roman en 2013.

Résumé :

Un boss perfectionniste.
Une collaboratrice ambitieuse.
Un duel amoureux et torride dans l’univers de l’entreprise.
Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d’obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.
Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l’ entreprise familiale – un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l’esprit affûté, qui n’entend rien pas sacrifier de sa carrière?
Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu’ils s’étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureu, dans l’ascenseur, dans un parking. Partout …
Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu’ils acceptent de perdre ou de gagner ?
Avis :
Je ne lis que très rarement de la romance érotique (pour ainsi dire jamais), j’ai même abandonné 50 nuances de Grey, c’est pour dire…
J’ai cependant trouvé dans ce titre une dimension qui m’a particulièrement plu, à savoir l’humour. Et que ça fait du bien de trouver un peu d’humour entre deux scènes de fesses, ou de prise de tête existentielle sur l’avenir d’une telle relation !!!
Sans compter que Chloé ne se laisse pas marcher dessus, voire même par moments prend le dessus sur Bennett, cet homme qui est à la fois son patron, mais aussi celui qu’elle avait surnommé « Beautiful Bastard » avant même de commencer à vivre quoi que ce soit avec lui, c’est dire sur le comportement de cet homme.
Le style est plutôt agréable, et je l’ai dévoré en quelques heures. Et oui, même moi qui ne lis jamais de titre érotique, je l’ai lu d’une traite sur un après-midi. Et j’ai plutôt apprécié. Bon, on est loin du coup de cœur, mais tout aussi loin d’une lecture poncif dont on ne voit pas la fin. Car il faut bien le dire, dans ce genre de roman, la fin, on la voit, et de très loin d’ailleurs…
En résumé, cette lecture ne sera pas inoubliable, mais elle m’aura permis de rendre un après-midi pluvieux agréable, et c’est déjà pas mal.
Cette lecture rentre dans le challenge fifteen by fifteen pour la deuxième quinzaine de novembre comme livre publié chez Hugo Roman.
Je lui ai mis 15/20.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s