La fin des étiages (Rivages tome 2) – Gauthier Guillemin

La fin des étiages est le deuxième et dernier tome de la duologie Rivages de Gauthier Guillemin. Il a été publié le 1er juillet 2020 aux éditions Albin Michel Imaginaire. Une suite au rythme radicalement différent du premier tome, mais tout aussi jouissive.

Comme à chaque fois qu’il est question d’une suite de série, je vous déconseille de lire la suite de cet article, notamment le résumé, si vous voulez éviter de vous divulgâcher une partie de l’intrigue, qui peut parfois être importante. Vous trouverez mon avis sur le premier tome en cliquant sur la couverture ci-dessous :

Résumé :

On l’appelle le Voyageur. Il a quitté le village de son épouse, Sylve, pour honorer une dette ancienne, pour retrouver les mers et les océans depuis trop longtemps perdus. Et il a disparu. A-t-il été capturé ou tué par les Fomoires, s’est-il égaré, continue-t-il son voyage vers les rivages ? Au village, nul ne le sait. Neuf mois après le départ de l’homme qu’elle aime, trop inquiète pour rester sans rien faire, Sylve décide de partir à sa recherche, d’affronter une forêt où les merveilles se disputent aux dangers.

La Fin des étiages est la suite de Rivages. Le récit nous emmène encore plus profondément dans le Dômaine et nous fait découvrir la capitale des Nardenyllais. Là, commence à réapparaître une technologie qu’il aurait sans doute mieux valu laisser dans l’oubli.

Avis :

Comme je le disais en introduction, La fin des étiages prend le contre-pied de Rivages, le tome précédent, au niveau du rythme. Autant le premier était contemplatif, autant celui-ci regorge d’action. On voyage beaucoup, on découvre le monde qui entoure le village, et des peuples pas forcément amicaux… ce qui donnera une scène de bataille épique !

L’une des grandes découvertes de ce tome est celle, par les Fomoires, d’un moyen de se déplacer qui s’apparente à celui du Voyageur. On pourra donc découvrir comment tout cela fonctionne. Magie, technologie ? A chacun de juger.

Une chose est sûre, ce deuxième et dernier tome apporte beaucoup de réponses aux questions laissées en suspend à la fin du tome précédent, tout en ouvrant de nouvelles pistes de réflexion. En effet, on découvrira plus avant les Nardenyllais, peuple qui semble détenir la science et maîtriser la technologie. Seulement les êtres qui peuplent le Dômaine sont-ils plus sages que les humains ? Sauront-ils faire un usage raisonnable et sensé de la technologie ? Vous vous doutez sûrement de la réponse, rien que par le fait que je pose la question ici… Toujours est-il que l’auteur nous amène à réfléchir sur les bienfaits (ou pas) de la technologie, ainsi que sur les débordements du caractère humain, et son besoin constant de plus et de mieux, quitte à écraser les autres…

Beaucoup moins onirique que Rivages, La fin des étiages n’en est pas moins un roman riche en voyages et paysages qui font rêver… et aussi un roman beaucoup plus dynamique et rythmé, avec des scènes mémorables… C’est un ouvrage qui n’oublie pas non plus d’apporter des réponses à la majorité des questionnements des deux tomes, tout en ouvrant à une réflexion plus vaste sur notre société. En résumé, avec La fin des étiages Gauthier Guillemin conclut en beauté ce diptyque, en  prenant le risque de casser le rythme de Rivages, et de nous proposer un roman complètement dans un style complètement différent.

Albin Michel Imaginaire

J’ai reçu la version papier de ce roman de la part des éditions Albin Michel Imaginaire. Merci Gilles pour la confiance.

Logo librairiesindependantes.com

Le lien ci-dessus n’est pas un lien affilié. Il renvoie vers le site librairiesindependantes.com, qui regroupe des librairies indépendantes (comme son nom l’indique^^) de toute la France. A défaut de pouvoir vous déplacer en librairie, en commandant sur ce site, vous soutenez les libraires indépendants.

Ce lien non plus n’est pas affilié, mais il vous permet d’acquérir la version numérique de l’ouvrage, auprès d’un vendeur indépendant que j’apprécie particulièrement…

4 réflexions sur “La fin des étiages (Rivages tome 2) – Gauthier Guillemin

  1. Gauthier Guillemin dit :

    Merci pour ce partage de lecture. En effet, une fois Rivages terminé, j’ai eu envie d’une suite plus fantasy, plus wordbuilding comme on dit, une sorte d’amusement de rôliste. Mais avec mes règles, en écorniflant un peu mes maîtres. Bonnes lectures à venir.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.