Quand Dieu boxait en amateur - Guy Boley

Quand Dieu boxait en amateur – Guy Boley – #RLN2018

Quand Dieu boxait en amateur - Guy Boley

Quand Dieu boxait en amateur est un roman de Guy Boley, paru le 29 août 2018 chez Grasset, dans le cadre de la rentrée littéraire. Un joli hommage d’un homme à son père.

Résumé :

Dans une France rurale aujourd’hui oubliée, deux gamins passionnés par les lettres nouent, dans le secret des livres, une amitié solide. Le premier, orphelin de père, travaille comme forgeron depuis ses quatorze ans et vit avec une mère que la littérature effraie et qui, pour cette raison, le met tôt à la boxe. Il sera champion. Le second se tourne vers des écritures plus saintes et devient abbé de la paroisse. Mais jamais les deux anciens gamins ne se quittent. Aussi, lorsque l’abbé propose à son ami d’enfance d’interpréter le rôle de Jésus dans son adaptation de La Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ, celui-ci accepte pour sacrer, sur le ring du théâtre, leur fraternité.
Ce boxeur atypique et forgeron flamboyant était le père du narrateur. Après sa mort, ce dernier décide de prendre la plume pour lui rendre sa couronne de gloire, tressée de lettres et de phrases splendides, en lui écrivant le grand roman qu’il mérite. Un uppercut littéraire.

Présentation du livre par l’auteur :

Avis :

Dans ce roman, l’auteur rend hommage à ce père, qui aimait la lecture, mais qui a fait de la boxe parce que ça convenait mieux à ses parents, qui ne comprenaient pas qu’un jeune puisse aimer passer sa vie dans les livres. Il rend hommage à un homme qui a fait de lui l’écrivain qu’il est aujourd’hui.

C’est un livre plein de tendresse, on sent que, bien que les liens se soient distendus, bien que leurs chemins se soient séparés, le narrateur aime son père, l’admire même. Il nous raconte donc la vie de cet homme qu’il a détesté et aimé, avec qui il a eu des relations chaotiques, comme bien d’autres enfants avec leurs parents…

La plume de Guy Boley est très travaillée, on y rencontre notamment de belles descriptions, parfois un peu longues à mon goût, et un style affirmé, plein de poésie et de force, très juste dans les sentiments.

J’ai passé un bon moment avec cette lecture, même si je ne suis pas sûre d’en garder longtemps un souvenir précis. J’ai apprécié l’écriture, et l’histoire pleine de tendresse, mais on s’éloigne un peu trop, je pense, des sujets qui m’accrochent vraiment. Cependant, si le thème vous plait, je vous conseille cette jolie lecture.

Si vous souhaitez lire un extrait avant de vous lancer, c’est par ici !

3 réflexions sur “Quand Dieu boxait en amateur – Guy Boley – #RLN2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.