Illuminae, dossier Gemina 2 - Jay Kristoff et Amie Kaufman

Illuminae tome 2, dossier Gemina – Jay Kristoff et Amie Kaufman

Illuminae, dossier Gemina 2 - Jay Kristoff et Amie Kaufman

Dossier Gemina est le deuxième tome de la trilogie Illuminae, de Amie Kaufman et Jay Kristoff, publié en juin 2017 chez Casterman, après une sortie en VO anglaise en octobre 2016. Toujours aussi addictif, même si…

Bien que ça soit un deuxième tome, on se situe dans un lieu différent du premier, avec de nouveaux personnages. Et c’est aussi addictif que le Dossier Alexander ! Cependant, les deux intrigues étant liées entre elles, il vaut mieux commencer par lire le premier tome avant… pourquoi le lire, me direz-vous ? Vous trouverez ma réponse en cliquant sur la couverture ci-dessous !

Illuminae tome 1, Dossier Alexander - Amie Kaufman et Jay Kristoff

Résumé :

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

Avis :

On avait, à la fin du premier tome, laissé Leanne Frobisher, nouvelle directrice de Bei Tech, en mauvaise posture suite aux révélations du groupe Illuminae sur l’attaque de la mine de Kerenza IV, ainsi que des vaisseaux Alexander et Hypatia. Cependant, elle n’est pas entendue comme témoin devant un tribunal des ATU pour la même histoire, mais cette fois-ci pour ce qui s’est passé sur la station de saut Heimdall, qui gère le trou de ver ouvrant les liaisons entre le Cœur du Système et d’autres lieux de l’univers (planètes, astéroïdes…) qui ont été colonisés et commercent avec le Cœur. Pour Hanna, la fille du commandant, cette station représente le trou du c.. du Système, et sa vie sociale est réduite à quasi néant… Si l’on excepte ses amis et son petit ami, sans compter son dealer. Pour quelqu’un qui se pense au milieu de nulle part, je la trouve bien entourée. Elle m’a rapidement agacée avec ses réflexions d’ado puérile et imbue d’elle-même. Son dealer l’appelle princesse, ou son altesse, ce n’est pas pour rien ! Heureusement que la jeune femme est aussi championne de tous types d’arts martiaux, ainsi que passionnée par les stratégies guerrières, grâce à papa qui lui a transmis sa passion, sinon le livre n’aurait fait que 50 pages !

Je vous parais peut-être dure dans ce bref résumé des premières pages, mais j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, tant le personnage d’Hanna me hérissait le poil, et surtout tant l’intrigue démarrait comme celle du tome 1. Deux ados, une fille et un garçon, qui se cherchent, et qui, grâce à leur ingéniosité vont réussir à sauver leur monde. Tout ce côté déjà vu de la psychologie des personnages a gêné ma lecture, et les blagues que je pouvais trouver drôles dans le tome 1 devenaient lourdes dans ce tome 2.

Heureusement les auteurs ont réussi à m’embarquer dans les aventures de ce dossier Gemina, en sortant de la trame d’intrigue du dossier Alexander. Ils ont une écriture toujours aussi dynamique et addictive, la mise en page du livre est remarquable, et j’ai fini par m’immerger dans la station de saut Heimdall avec les protagonistes, même si j’ai souvent levé les yeux aux ciel. Je sais que c’est de la littérature « jeunes adultes », mais je doute quand même que personne d’autre que moi n’ait eu envie de baffer cette gamine ! Rassurez-moi, je ne suis pas la seule quand même ???

Comme dans le premier tome, le rythme est haletant, et le côté scientifique est suffisamment bien abordé pour ne pas perdre en route la traumatisée des sciences que je suis. Car j’ai beau avoir critiqué ce livre et ses personnages, il n’en reste pas moins que j’ai avalé ses 670 pages en deux jours. Comme quoi il est extrêmement bien fait… j’avais beau lui trouver des défauts, je n’arrivais pas à le lâcher pour autant.

J’ai relu mon avis sur le tome 1, qui était beaucoup plus enthousiaste, et c’est sans doute en partie ce qui explique ma déception. J’attendais à être autant surprise que dans ce premier opus. Et si j’ai bien eu des passages inattendus, trop de choses se répètent d’un tome à l’autre. Je ne vais pas vous dire que je ne lirai pas le troisième tome, qui sort en France le 14 novembre prochain, car je suis sûre que je le ferais, ne serait-ce que pour le style des auteurs et la créativité de la mise en page. Mais j’attendrai de le trouver en médiathèque, comme les deux premiers, je n’irai pas jusqu’à l’acheter.

Publicités

2 réflexions sur “Illuminae tome 2, dossier Gemina – Jay Kristoff et Amie Kaufman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.