The promised neverland 1 - Kaiu Shirai et Posuka Demisu

Manga – The promised neverland 1 – Kaiu Shirai et Posuka Demisu

The promised neverland 1 - Kaiu Shirai et Posuka Demisu

Ce manga est le premier tome de The promised neverland, la nouvelle série de mangas des éditions Kazé, et est signé Kaiu Shirai et Posuka Demisu. Il est sorti en mai 2018. La série est actuellement en cours au Japon avec 8 tomes. En France, le tome 2 est prévu pour le 27 juin.

Résumé :

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Avis :

Pour la sortie de ce premier tome, Kazé a fait une grosse campagne de communication, proposant notamment un livret du premier chapitre plusieurs semaines avant la sortie, et sur l’intégralité du premier tirage une couverture réversible, le verso étant illustré par Benjamin Lacombe :

The promised neverland 1 couverture alternative - Kaiu Shirai et Posuka Demisu

Et entre la découverte du premier chapitre, et l’illustration de Benjamin Lacombe, dont j’adore le travail… je sentais bien que j’allais craquer. Et j’ai lu la chronique de Lire en bulles, et j’ai su que j’allais l’acheter. Dès que j’ai pu retourner en librairie, ça a été chose faite.

Je l’ai lu à peine rentrée à la maison, début mai, mais je me suis dit que j’allais vous publier cet article juste avant la sortie du deuxième tome, des fois que…

Dans cet orphelinat, l’ambiance est très particulière, et elle va à ravir, je trouve, avec le style de Benjamin Lacombe. C’était l’auteur idéal pour cette couverture alternative. En effet, au premier abord, on pourrait croire que les enfants sont dans un lieu accueillant et rassurants avec une « Maman » qui les cajole et les entoure d’affection. Mais très rapidement, les questions vont surgir… pourquoi une seule adulte référente ? Pourquoi un parc fermé ? Pourquoi les enfants ne sortent jamais de ce parc ? Pourquoi des tests quotidiens ? Et pourquoi ces tatouages ???

Petit à petit, l’intrigue m’a happée, et peu de questions ont trouvé leurs réponses, ce qui laisse un matériel scénaristique très important pour les tomes suivants.

Concernant le graphisme, j’ai bien accroché. L’orphelinat est glauque à souhait, les visages des personnages très expressifs, le mangaka fait preuve d’un réel souci du détail, même si je ne peux pas trop vous le décrire pour ne pas trop en dire. Pour sa première série, il s’en sort plus qu’honorablement.

Je lirai le tome 2 avec grand plaisir, d’autant que je suis très curieuse de savoir quelle voie l’intrigue va emprunter…

Publicités

3 réflexions sur “Manga – The promised neverland 1 – Kaiu Shirai et Posuka Demisu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.