Les enfants de la baleine 8 – Abi Umeda

Les enfants de la baleine 8 - Abi Umeda

Ce manga est le huitième tome de la saga Les enfants de la Baleine de Abi Umeda, publié le 23 août 2017 aux éditions Glénat dans la collection Seinen. Cette série est actuellement en cours, avec un 9ème tome à paraître en France le 18 octobre 2017, et le 10ème tome le 15 septembre au Japon. C’est une série que j’adore, et que j’achète systématiquement dès sa sortie, ce qui est assez rare.

Résumé :

Chakuro et ses compagnons progressent dans les profondeurs de la “Baleine de glaise” jusqu’à atteindre la “chambre de Midén”, pièce aux murs couverts de chroniques anciennes. Ils découvrent alors l’histoire de Midén, daímonas né jadis dans ce lieu étrange. Tristes archives d’un petit fragment de ténèbres qui voulait devenir lumière…

Avis :

Cette saga est vraiment l’une de mes préférées du moment, j’adore l’univers , et le pouvoir de l’utilisation des sentiments, le fameux Saimia. J’adore aussi le huis-clos créé par le voyage sur la Baleine de Glaise.

Je ne voudrais en tout cas pas vous gâcher la découverte ou la lecture de cette magnifique saga. Du coup, si vous ne connaissez pas Les enfants de la Baleine, je vous propose de cliquer sur l’image du tome1 pour y trouver ma chronique :

Les enfants de la baleine 1 - Abi Umeda

Comme je le disais plus haut, j’adore le huis-clos de la Baleine, et j’ai commencé ce tome avec l’inquiétude de l’arrivée de la Baleine de Glaise à Amonlogia, car on s’en approchait à la fin du tome 7. La crainte de perdre l’atmosphère si particulière du vaisseau de glaise.

On terminait le tome précédent sur une tension extrême, Ohni se trouvant dans une situation critique, et Chakuro se trouvait missionné pour tenter de le sauver.

On débute ce tome dans « la chambre de Miden », où Chakuro et ses amis décryptent les chronique sur les murs. On en apprend encore un peu plus sur le passé et l’histoire de la Baleine, après les nombreuses révélations du tome précédent. Je suis heureuse de pouvoir plonger plus avant dans le formidable univers de Abi Umeda.

Univers que j’aime autant pour son intrigue que pour son graphisme. La délicatesse des représentations du Saimia est incroyable, et les représentations de la Baleine de Glaise sont pleines de poésie.

J’ai adoré le tour pris par l’intrigue dans ce huitième opus, la mise en avant des sentiments et de leur pouvoir.

Je lui ai mis 19/20.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.