Demasiado corazon – Pino Cacucci

Demasiado corazon - Pino Cacucci

Demasiado corazón est un roman de Pino Cacucci paru aux éditions Christian Bourgois dans la collection Titres en 2012. Un thriller inquiétant au Mexique, où l’argent gangrène tout.

Résumé :

Thriller politique, enquête journalistique, dénonciation d’un crime de masse. Ce roman de Pino Cacucci est tout cela à la fois. Mais c’est aussi le passionnant récit d’aventures humaines dans un pays immense et bariolé, avec ses paysans, ses Indios, ses révolutions avortées, ses riches corrompus : le Mexique.
Un Mexique asphyxié par la pollution, exploité, ravagé par la violence, asservi et pillé par des hommes à la solde d’un pouvoir, occulte, mais organisé par les nantis qui l’entourent.

Quant aux héros, ils sont épiques : un journaliste, reporter-télé, utopiste ; un jeune boxeur réaliste qui cherchera à comprendre comment et pourquoi son frère, médecin des pauvres, a été assassiné par la pieuvre américaine ; et un aventurier ex-capitaine des marines recyclé dans la sécurité privée, cynique et blasé mais lucide.

Pino Cacucci modèle ses paysages et ses actions dans le moindre détail, façonne ses vérités, sculpte ses personnages avec des mots simples, dénonce les impostures d’une société rongée par l’égoïsme et l’argent.

En effet, si son livre peut être appréhendé comme un violent pamphlet contre l’hégémonisme américain, le style incisif de Cacucci sait aussi se fait tendre lorsqu’il parle des déshérités et de leur soif de bonheur.

Avis :

Dans ce roman, deux destins se croisent :

D’un côté, cette enquête du journaliste est menée comme un thriller. C’est prenant, on se laisse emporter avec lui au rythme de ses découvertes, et de ses pérégrinations, accompagné du jeune boxeur Toribio et ses envies de vengeance.

De l’autre, un ex agent des forces spéciales qui s’est recyclé dans le privé, mais toujours en charge des « affaires spéciales », au service à présent d’un très riche industriel. Un homme désabusé, qui croit de moins en moins à ce qu’il fait, où plutôt qui commence à se questionner et à ouvrir les yeux sur les conséquences de ses actes et ceux de son employeur.

Mais les intrigues aussi se croisent et s’entremêlent, toujours à un rythme soutenu. Les révélations s’enchaînent, et l’on découvre avec horreur les manipulations qui dépassent de loin le cadre de l’Etat Mexicain, au-delà de tout ce que j’étais capable d’imaginer sur le sujet. Car en effet, toute l’histoire se base sur des faits réels, et ça ajoute encore un degré à l’horreur, si tant est qu’on puisse quantifier et classer ce genre de choses.

Ce livre m’a remuée, m’a mis un coup de poing à l’estomac. Je savais certains régimes et certaines entreprises verreux, mais dans cette mesure là, je suis sous le choc.

J’ai dévoré ce livre, je ne pouvais pas le fermer, dans l’attente des révélations successives.

J’ai reçu ce livre dans le cadre de mon abonnement Exploratology pour le mois de juin 2017. Une fois de plus, j’ai découvert un livre que je n’aurais probablement même pas remarqué en passant devant dans une librairie.

Je lui ai mis 18/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s