A l’ombre des cerisiers – Dörte Hansen

A l'ombre des cerisiers - Dörte Hansen

A l’ombre des cerisiers est un roman de Dörte Hansen publié aux éditions Kero en mai 2016.

Résumé :

C’est au printemps 1945 que la petite Vera voit pour la première fois la vieille ferme perdue au cœur d’un immense verger. Sa mère et elle viennent de traverser à pied une Allemagne en ruines. Soixante-dix ans plus tard, Vera, qui occupe toujours la maison, voit débarquer à son tour sa nièce, Anne, en pleine rupture amoureuse, et son jeune fils Leon. Les deux femmes, fortes têtes et solitaires, vont affronter ensemble une histoire familiale traversée de secrets et de non-dits. Sauront-elles redonner vie à ces murs hantés par les chimères du passé ? Pour cela, il faudra d’abord apprivoiser les habitants du village qui ne manquent ni de caractère ni d’originalité…

Avis :

J’ai trouvé le rythme de ce livre très lent. A tel point que j’ai eu du mal à aller au bout de ma lecture. Je n’ai pas réussi à accrocher avec les personnages, trop caricaturaux, et n’ai pas compris où l’auteur voulait aller.

Chaque personnage est en opposition avec un ou plusieurs autres, on trouve des bobos-écolos , des ruraux pure souche qui n’ont jamais rencontré la modernité, des néo-ruraux  (anciens bobos citadins), et des enfants de ruraux toujours paysans, mais tentant de s’adapter. Tous ces personnages sont horripilants à force de vouloir toujours avoir raison sur tout, en niant l’opinion des autres, et finalement ils vivent les uns à côté des autres sans autre interaction que les disputes constantes. C’est certes sûrement dans une certaine mesure une réalité des campagnes allemandes, mais ce traitement ne rend pas l’histoire dynamique.

Le style d’écriture est agréable, mais n’a pas suffit à me plonger dans l’intrigue. C’est cependant la qualité de la plume de l’auteur qui m’a encouragée à aller au bout. Et jusqu’aux toutes dernières pages, j’ai espéré qu’il se passe réellement quelque chose, mais mon espoir a été déçu. J’ai aimé l’alternance de points de vue entre Vera et Anne, et les retours en arrière qui nous font découvrir l’histoire de Vera, et pourraient nous mener à quelque chose d’intéressant, mais je n’y ai pas trouvé mon compte.

Je pensais découvrir la vie d’une famille de réfugiés à la fin de la guerre, et j’ai subi les errements d’une jeune femme du XXIème siècle.

C’est un roman contemplatif, et peut-être avais-je besoin d’un récit plus dynamique en ce moment. Peut-être ce livre et moi ne nous sommes pas rencontrés au bon moment ? Je ne sais pas mais je sais que la rencontre avec les personnages n’a pas eu lieu. Je tenterai sans doute un autre livre de l’auteur, car sa plume est agréable, et j’ai envie de lui laisser une chance.

J’ai lu ce livre en partenariat avec NetGalley.fr et les éditions Kero. Merci à eux pour cette découverte.

Je lui ai mis 14/20.

Publicités

Une réflexion sur “A l’ombre des cerisiers – Dörte Hansen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s