La petite mort tome 2 : Le secret de la licorne-sirène – Davy Mourier

La petite mort 2 - Dany Mourier

Le secret de la licorne-sirène est le deuxième tome de la saga La petite mort, qui en compte trois. Il est sorti en 2014 aux Editions Delcourt. Toujours un pur bonheur ♥

Résumé :

La Petite Mort a dû faire un terrible choix entre faucher Ludovic, son meilleur ami atteint d’une leucémie, ou son chat Sephi. A-t-il fait le bon choix ? L’entrée au collège, cet univers impitoyable, va-t-elle remettre en question l’amitié, l’amour et l’existence des licornes-sirènes ? De toute façon, rien ne va se passer comme prévu car la famille Mort a… un squelette dans son placard.

Avis :

J’avais déjà lu le tome 1, que j’avais adoré, vous pouvez retrouver la chronique ici.

Je pense que ce tome 2, malgré un certain nombre de références au premier tome, peut se lire indépendamment, mais vous risquez quand même de vous gâcher un peu le plaisir, en passant justement à côté de ces références. Attention, dans la suite de la chronique, je vais faire référence aux événements du tome 1. Donc si vous comptez le lire, passez votre chemin…

Davy Mourier fait ici preuve d’un humour au moins aussi noir et tordu que dans le précédent opus, voire pire (mais si je vous jure c’est possible^^).

La Petite Mort se remet du décès de Sephi, car il a choisi l’amitié. A-t-il eu raison ? Les ados sont souvent versatiles… et les relations entre le petit faucheur et les vivants sont toujours aussi délicates, les quiproquos nombreux.

Dans le premier volume, j’avais adoré Hello Kittu, on monte ici d’un cran, avec les pages « apprenons le suicide avec Hello Kittu ». Âmes sensibles, s’abstenir… encore que ! Je ne suis toujours pas remise de l’apparition dans une de ces capsules de Morora l’exploratrice, vous savez, celle qui parle pour ne rien dire avec une voix atroce… quel plaisir de voir Hello Kittu la suicider !!! (Je me relis et je me dis que je ne dois pas tout à fait vous paraître saine d’esprit… tant pis)

Les encarts publicitaires sont hilarants. Entre les cereal killer Hello Kittu et les Killer Surprise, les gens sous calmants n’ont que l’embarras du choix !

De nouveaux personnages font leur apparition, notamment des ados, mais aussi de la famille qu’on attendait pas. La Petite Mort évolue beaucoup dans ce livre. Il traverse comme il peut l’adolescence et ses émois amoureux, son acné, sa nostalgie de l’enfance (mention spéciale à la licorne-sirène)… Il se dirige à grands pas vers le rôle de faucheuse en titre. Réussira-t-il à y échapper pour devenir fleuriste ???

Ce deuxième tome est, au même titre que le premier un énorme coup de ♥♥♥ coeur ♥♥♥.

Je lui ai mis 19/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s