Prisonnier des glaces – Simon Roussin

Prisonnier des glaces - Simon Roussin

Prisonnier des glaces est un album géant de Simon Roussin paru en avril 2016 aux éditions 2024. Un magnifique objet livre, de grande qualité.

Résumé :

Le célèbre aviateur Ferdinand Pépin survole sans relâche les glaces sans fin du Grand Nord. Bravant les éléments, il cherche la trace du dirigeable disparu de Charles Robinson : Helen le lui a demandé. Helen, l’épouse de ce Robinson ; Helen, le grand amour de sa vie. Seul dans ces terres froides et hostiles, Ferdinand, lancé au secours d’un homme qu’il déteste, devra d’abord vaincre ses propres démons… Dans la lignée de ses précédents titres (Lemon Jefferson, Le Bandit au colt d’Or), Simon Roussin signe une nouvelle aventure revisitant avec brio l’imaginaire hollywoodien des années 50 – on pense notamment à Howard Hawks.

Avis :

Cet album imprimé en trichromie est juste magnifique. Cette technique donne une puissance incroyable aux dessins de l’auteur. Et la taille impressionnante de l’objet livre (28.5cm x 38.2cm) renforce l’impression de solitude de Ferdinand Pépin au milieu du Grand Nord. Les paysages en double page sont grandioses :
Prisonnier des glaces aurore boréale

Les textes sont très poétiques, malgré la dureté de l’histoire. Le choix d’une police de caractère « manuscrite » nous plonge d’emblée dans cette lettre que le narrateur envoie à son meilleur ami. On se prend très vite de sympathie pour Ferdinand, ce pauvre Ferdinand qui se retrouve au milieu de nulle part pour l’amour d’une femme qui ne l’aime pas en retour. Sympathie ou pitié d’ailleurs je ne sais pas trop. Ce qui est sûr c’est que c’est un personnage qui force l’empathie, entouré dans son récit d’autres plus facilement détestables.

Ce livre est une magnifique histoire d’amitié, et c’est un festival d’émotions qui traversent l’esprit de Ferdinand quand il écrit cette lettre en se retournant sur son passé, et un festival d’émotions à la lecture du texte. Je me prend à espérer que son ami trouvera un jour la lettre…

J’ai reçu ce livre dans mon calendrier de l’avent Exploratology, le 18 décembre 2016, et je me suis jetée dessus pour le dévorer, tant l’objet livre que j’ai découvert en ouvrant le paquet était magnifique.

Ce livre est sublime, de très belle facture, et fera j’en suis sûre un très beau cadeau pour les amateurs d’art et de la ligne claire. On y retrouve le savoir-faire d’auteur de BD de Simon Roussin.

Je lui ai mis 18/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s