Regis – James Osmont

Regis - James Osmont

Regis est le premier roman d’un auteur auto-édité, James Osmont, publié en mars 2016 en ebook aux Editions Librinova.

Résumé :

Régis aime la littérature et l’automne, les décibels et l’errance. Il n’a pas choisi le mal qui le ronge. Vivant la plupart du temps en lui-même, il perçoit une réalité déformée et angoissante, où tout fait sens. Dans sa psychose, il s’accroche à de fragiles repères : des personnages sans nom, des impressions sans fondement, des chansons sans espoir… Pourtant, peu de temps avant les attentats du 13 novembre 2015, le retour d’un mystérieux persécuteur va faire vaciller son équilibre précaire. Jusqu’au point de non-retour…

Avis :

J’ai pris un coup de poing en pleine poitrine avec ce livre ! Je me suis retrouvée dans la tête d’un schizophrène, dans les méandres tortueux de son cerveau, et ce n’était pas une promenade de santé ! Ce livre est le meilleur thriller psychiatrique que j’ai lu depuis bien longtemps.

Le meilleur tout d’abord parce que tout les petits détails de la vie quotidienne en hôpital psychiatrique sont là : les gestes sans cesse répétés, le vocabulaire pompeux et qui se veut incompréhensible des médecins, les malades qui comprennent parfaitement ce vocabulaire et ses implications… Comme le dit l’auteur, l’institution psychiatrique permet de mettre à l’écart du monde deux catégories de gens bizarres : les fous et les psychiatres !!! Tout dans ce qui est décrit de la vie à l’hôpital est impressionnant de justesse. On voit que l’auteur connait parfaitement le milieu et qu’il a su mettre à profit ses connaissances sans pour autant étaler son savoir comme les médecins de son livre (et ceux hélas bien réels de l’institution psychiatrique française), qui sortent trop peu souvent de leur bureau pour connaître la vie au sein de leurs unités. Seule Sandrine, l’infirmière, semble être proche de Regis et essayer de le comprendre.

Le meilleur aussi parce que l’auteur réussit en finalement assez peu de pages (moins de 300) à nous faire réellement entrer dans la tête de Regis, à nous faire toucher du doigt l’horreur de son quotidien « à plusieurs dans sa tête », l’horreur de la vie qui l’a menée jusque là. Et quand je dis horreur, je pèse mes mots, car les histoires présentées, le vocabulaire employé sont violents, crus, mais toujours à dessein. Il nous permet de « comprendre », si tant est que ce soit possible, ce que ressent régis.

Les extraits de chansons sont très bien choisis, mais j’avoue que leur omniprésence alors que je n’avais pas toutes les références pour les reconnaître, et que donc je devais sans cesse aller regarder les notes de l’auteur, m’ont empêché d’en faire un coup de cœur absolu. C’est l’unique petit détail qui m’a empêché de craquer sans aucune retenue.

Une fois de plus, c’est une perle de l’auto-édition que j’ai découvert ici. J’en avais entendu parler sur Book Tube, et je mourrais d’envie de le lire, et je n’ai pas été déçue. Je l’ai dévoré, je n’arrivais pas à le lâcher, et à la fin, il a un goût de trop peu, et je vais sûrement me précipiter sur Sandrine, le titre suivant de l’auteur.

Cet ebook est disponible sur le site de l’éditeur, et en version papier sur Amazon. Petite précision, je ne touche aucune commission si vous cliquez sur ces liens, je ne les mets que pour encourager le travail de l’auteur.

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un partenariat Livraddict / Editions Librinova. Merci à eux pour la découverte.

Je lui ai mis 19/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s